Scandale de 2 M$ à la COA : La lettre du COJAJ qui enfonce Berraf…

Dans son édition de ce mercredi 27 mai, Le Soir d’Algérie revient sur le cas de Mustapha Berraf, ex-président du Comité olympique algérien, COA. Bien qu’il ait nié faire l’objet d’une enquête, Le quotidien affirme qu’il a bien été entendu par les éléments chargés d’enquêter sur les dossiers de corruption.

Au cœur des recherches qui se mènent : Les fonds attribués par l’ACNOA (Association des comités nationaux olympiques d’Afrique), dont il assurait également la présidence par intérim, au COA pour l’organisation des Jeux de la jeunesse africaine de 2018.

Pour les besoins de cet évènement, Berraf sollicitera à ce moment une importante somme en dollars à l’ACNOA qui répond en le renvoyant aux attributions habituellement délivrées pour ce genre de manifestation. Dans une correspondance, Lassana Palenfo, ex-président de l’ACNOA, lui rappelle aussi que ce montant est fixé à 2 millions USD.

La somme versée directement dans le compte du COA sera répartie comme suit : 540 000 USD sont destinés à soutenir la participation de délégations participantes à ces jeux et 460 000 USD versés aux frais de participation de ces délégations et à l’assemblée générale de l’ACNOA. L’autre moitié, soit 1 million USD devrait être versée au compte du Cojaj (Comité d’organisation des Jeux africains de la jeunesse) afin de soutenir l’Algérie dans l’organisation de la manifestation sportive.

14 mai 2020, La lettre du Cojaj…

Les Jeux africains de la jeunesse se déroulent sans incident notable, mais à mesure que le temps passe, de gros soupçons commencent à planer sur la gestion financière qui s’est effectuée alors. Des éléments troublants viennent accentuer ces doutes. L’un d’eux est en rapport avec cette correspondance adressée, il y a une semaine, par le directeur général du Cojaj au successeur de Berraf qui quittait officiellement le COA le 12 mai dernier. La lettre en question est datée du 14 mai. Le DG du Comité d’organisation des Jeux africains de la jeunesse rappelle que la durée d’existence de cet organisme, mis sur pied pour les besoins de l’évènement passé, tire à sa fin. Il doit à présent être dissous, mais la procédure exige naturellement la présentation des bilans moraux et financiers du COA.

Le président par intérim de cet organisme est invité à porter à la connaissance du Cojaj le sort réservé à la subvention de 1 million USD accordée par l’ACNOA à l’Algérie lors de l’organisation des 3es Jeux africains d’Alger en 2018. Telle que formulée, la correspondance laisse peu de place aux interrogations, elle fait, au contraire, ressortir, l’absence, l’inexistence de toute trace des dépenses effectuées durant les JAJ de 2018… Pas de factures, pas de justificatifs sur la manière dont ont été utilisés les 2 millions USD versés pour l’un des plus importants évènements continentaux.

Des sources concordantes affirment au quotidien que l’affaire n’en est qu’à ses débuts. Des spécialistes des procédures judiciaires affirment qu’une ISTN est émise au tout début d’une enquête judiciaire qui semble d’ailleurs avancer à grands pas. Le trésorier du Comité olympique algérien devrait, à son tour, être écouté par les enquêteurs dans les tout prochains jours. Mustapha Berraf se défend lui d’être mêlé à une quelconque affaire mettant en cause sa gestion financière de l’événement qu’il a eu à gérer…


Sur le même thème :


Un commentaire sur “Scandale de 2 M$ à la COA : La lettre du COJAJ qui enfonce Berraf…

Ajouter un commentaire

  1. Avec tous mes respects aux grands dirigeants sportifs de haut en bas fédérations.ligues et associations ne gère que pour leurs intérêts personnelle tout qui élue bénévolat c est pas normal de pouvoir sacrifié leurs temps pour le sport gratuit donc il faut enquêter tout?? Et surtout le clan souder entre président et ses membres de bureau exécutif seront toujours les chefs et personne ne peut réclamer même l assemblée générale ? ? Voilà le sport en Algérie est engrainertie par des mauvais gestionnaires en plus ne sont même pas dencore métier-sportif !!savoir employer des coulisses et Hop demain tu seras President d une structure de Wilaya !!LE MINISTÈRE DOIT CHANGER DES LOIS ANCIENNES QUI DÉGRADÉ TOUT LESE DISCIPLINES NORMALEMENT UN OU DEUX MANDATS C BON ET UNE VIGUSUREUSES CONTROUEST STRICTE SUR LE FINANCE ET SURTOUT LES FACTURES DIVERS NB:CHAQUE LIGUE DE NOTRE IMPORTE DISCIPLINE LE DJS IMPLANTÉ OBLIGATOIREMENT UN DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER D À F DÉTACHER PAR LA TUTELLE CE D À FLUI MÊME BIEN SÛR SUR DÉLIBÉRATION SIGNE PAR LE PRESIDENT ET LES MEMBRES EXÉCUTIFS ACCORDÉ LE DIRECTEUR ADMINISTRATIF DE GÉRER TOUTE COMPETITIENS ACHATS MEDAILLES RESTAURATIONS ETC….. LA VOUS ALLEZ VOIR LES BENEVOLATS RESTERONS OU PAS????? MERCI MRS LE MINISTRE MES RESPECTS JE SUIS UN ÉDUCATEUR D ART-MARTIAUX PLUS DE 35 ANNÉES DE EXPÉRIENCES JE DIS ÇA PARCE QUE LES GENS DE MÉTIERS SOUFFRES!!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :