“Ces vendus à la France et à… la Turquie !” : Le petit billet de Maamar Farah à l’adresse de Makri…

Mémoire rafraîchie / Par Maamar Farah

M. Makri (MSP) critique les «enfants de la France» ; c’est bien mais faut-il lui rappeler que le clan déchu en faisait partie ?

Son MSP le soutenait et a même siégé dans son gouvernement !

Et quand il cède à la mode du moment en confondant allégeance à l’ancienne puissance coloniale et utilisation de la langue française, il faut lui rafraîchir la mémoire.

Pouvez-vous nous dire, M. Makri, dans quelle langue a été écrite et tapée la Proclamation du 1er Novembre ?

Et puis, nous sommes encore là, comme exemple de parfaits patriotes combattant, avec toujours la langue française, tous les vendus à la France et à… la Turquie !

Maamar Farah, Le Soir d’Algérie Le 24 Mai 2020


Sur le même thème :


2 commentaires sur ““Ces vendus à la France et à… la Turquie !” : Le petit billet de Maamar Farah à l’adresse de Makri…

Ajouter un commentaire

  1. La racaille politique barbue ou non empastillee ou non est celle qui depuis des décennies fait commerce des mêmes rengaines, des mêmes slogans éculés, des faux sentiments patriotiques et religieux. C’est de la tartufferie politico religieuse qui ne trompe plus que ceux qui vêlent rester sous son emprise. H

  2. Dans l’armée, l’on m’a appris qu’un ennemi connu est un ennemi défait. Certes le français en tant que langue est d’abord l’élément qui nous lit à notre communauté et nous permet aussi
    de comprendre à quel point ces francais sont arrogants et égocentriques. Ils croient qu’ils ont des droits historiques et qu’ils doivent bénéficier de faveurs en matière de commerce extérieur. tiens
    donc. on ne peut oublier que ce que la France a fait en Algérie., cela est
    seulement incroyablement funeste ,depuis sidi ferruch .et comme animés d’une haine viscérale, tous les responsables français,quelquesoit leur tendance œuvrent, jusqu’à aujourd’hui à empêcher les algériens à vivent leur liberté durement arrachée. C’est pourquoi et je persiste et signe,que nous devrions nous éloigner de ce pays et en commençant statuer le français comme langue vivante seulement et à titre préférentiel. cette langue qui nous a mené nulle part sauf de nous asservir davantage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :