Il est entendu dans 2 Dossiers distincts, Comprendre le cas Bedoui…

Dans une précision des affaires pour lesquelles est, pour l’heure, entendu par les juges, l’ex-ministre de l’intérieur Nourredine Bedoui, Le Soir d’Algérie expliquait dans son édition de jeudi 21 mai qu’il s’agit de deux affaires distinctes. Des affaires dans des affaires.

Ainsi, ce qu’il faut d’abord comprendre, écrit le quotidien, est que Noureddine Bedoui se trouvait sous le coup d’enquêtes des services de sécurité et judiciaires depuis de longues semaines déjà, l’information avait d’ailleurs fuité sans pour autant apporter de détails confirmés sur les raisons qui lui valaient ses déboires avec la justice et les enquêteurs qui travaillent depuis avril dernier sur les dossiers d’une bonne partie de la composante gouvernementale sous Abdelaziz Bouteflika.

Depuis, la lumière s’est faite et on sait à présent que l’ancien Premier ministre a été écouté dans deux affaires différentes.

Dossier Hamel

La première concerne le dossier de Abdelghani Hamel dont le procès en appel a été officiellement programmé pour le 31 mai. Il se trouve que ce dossier a été scindé en quatre parties et que, pour des raisons de compétence territoriale, chacune d’entre elles est traitée par un tribunal différent.

L’affaire centrale a été traitée à Alger, au tribunal de Sidi-M’hamed, et les trois autres parties ont été réparties entre Blida, où il doit comparaître avec Noureddine Berrachdi, ancien DG de la Sûreté de la wilaya d’Alger, à Tipaza, où sa comparution se fera avec l’ancien wali d’Alger Abdelkader Zoukh. Et enfin à Boumerdès où a été transmis le dossier de Noureddine Bedoui. C’est donc là qu’un juge d’instruction l’a écouté tout récemment sur un point précis.

Le procès Hamel avait, en effet, fait ressortir l’existence d’une zone d’ombre relative à une directive adressée par les services de Bedoui, alors ministre de l’Intérieur à cette époque, pour l’annulation d’une décision de justice interdisant l’octroi d’un terrain de 14 000 mètres carrés aux fils Hamel (voir article : Bedoui et le terrain de 14.000 M2 accordé aux fils Hamel !).

Lire aussi : Nouveau scandale : Bedoui et le terrain de 14.000 M2 accordé aux fils Hamel !

Affaire des 6 millions de signatures au profit de Bouteflika..

Quelques jours après, l’ancien ministre a fait de nouveau l’objet d’une convocation émanant de la justice, la Cour suprême cette fois. Il a, ainsi, été de nouveau auditionné pour une très grosse affaire : celle des 6 millions de signatures collectées au profit de Abdelaziz Bouteflika lors de la campagne pour le cinquième mandat. Il s’agit d’un dossier à part sur lequel travaille la justice depuis un moment déjà. (voir article : 6 Millions de signatures pour Bouteflika : Bedoui devant la Cour Suprême !)

Lire aussi : 6 Millions de signatures pour Bouteflika : Bedoui devant la Cour Suprême !

Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :