Nouveau scandale : Bedoui et le terrain de 14.000 M2 accordé aux fils Hamel !

Noureddine Bedoui fait officiellement face à la justice. L’ancien Premier ministre a été auditionné à deux reprises au cours des jours précédents et de nouvelles auditions sont programmées tout prochainement.

C’est ce qu’indique Le Soir d’Algérie dans son édition de jeudi 21 mai, tout en révélant un tout nouveau scandale ajouté au pedigree de l’ex-premier ministre.

Cette affaire qui doit être instruite lors du procès en appel de l’ex-DGSN Abdelghani Hamel (programmé officiellement pour le 31 mai), remonte à la période où Nouredine Bedoui occupait le poste de ministre de l’Intérieur.

Le procès Hamel avait, en effet, fait ressortir l’existence d’une zone d’ombre relative à une directive adressée par les services de Bedoui, alors ministre de l’Intérieur à cette époque, pour l’annulation d’une décision de justice interdisant l’octroi d’un terrain de 14 000 mètres carrés aux fils Hamel.

Lire aussi : 24h, après sa démission, Bedoui convoqué par la Justice : L’ombre des 1541 Hyundai !

Le quotidien indique que dans son témoignage, l’ancien wali de Tipaza, Moussa Ghellaï, avait lui aussi clairement évoqué cette instruction et des pressions diverses pour l’annulation de la décision d’annulation rendue par le tribunal administratif. Dans son réquisitoire, la défense s’était étonnée de l’absence de Noureddine Bedoui et avait exigé son audition.

« Ce qu’ il faut savoir est que ce dernier avait été écouté en qualité de témoin, mais on ignore pour l’heure si cette procédure a conduit à son inculpation », écrit le quotidien.


Sur le même thème :


Un commentaire sur “Nouveau scandale : Bedoui et le terrain de 14.000 M2 accordé aux fils Hamel !

Ajouter un commentaire

  1. INVESTISSEMENT PRIVILÉGIÉ PAR L’ÉTAT !… SABOTÉ PAR LES ADMINISTRATIONS…

    J’ai vécu 30 ans en France et à la retraite, j’ai investi dans un bateau passagers de balade en mer à Annaba, activité pour laquelle j’ai obtenu l’agrément du ministère des transports (1er projet légal du genre à Annaba…) et l’approbation de la commission centrale de sécurité de la navigation maritime de la marine marchande… Je vis UN VÉRITABLE CALVAIRE DEPUIS 2016…le bateau qui a été construit à l’étranger se trouve actuellement au port d’Annaba depuis le 3 juin 2019 et je n’ai pas pu commencer le travail à cause de la bureaucratie et de l’incompétence des administrations… Pour plus de détails voir ma page Facebook « Mohamed Drarédja  »
    NB : Où sont le ministère de tutelle et le wali que j’ai sollicités par des dizaines d’écrits (sans réponse à ce jour)…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :