Procès en cours : Djamila Tamazirt, ministre et Gérante du Bar Parisien “La Pergola” (Photos)

Épidémie du COVID19 oblige, les procès des oligarques et hauts responsables avaient ralentis leurs cadences, voir interrompus pour certains. Bien qu’il était prévu pour fin mars-début avril, selon le quotidien Le Soir d’Algérie, celui de l’ancienne ministre de l’Industrie Djamila Tamazirt semble avoir été déprogrammé. Mais des sources évoquent son ouverture dans les jours à venir.

Dans ce dossier, l’affaire « ERIAD de CORSO » occupe l’essentielle du dossier d’instruction, même si les tenants officiels de cette affaire ne sont pas rendus publics. Des dossiers presses avaient toutefois été rapportés par Ma Revue De Presse DZ.

S’il est fait silence sur les détails des griefs retenus contre elle, la presse rapportait en début d’année, la destination du fruit de ses crimes est connu. Ainsi, comme pour la plupart des hauts responsables impliqué dans la disparition de plus de 400 Milliards de Dollar des 1000 Milliards de dollars dilapidés durant le règne de Bouteflika, la me^me adresse est indiquée : Paris.

Parmi les biens de cette ex-ministre de la république, Algérie Part évoquait dans une de ses éditions la société « LINDA ».

Lire aussi : “Beaujolais, Jamboneau et Striptease” ! “LINDA”, la société Parisienne de Madame la ministre…

Ainsi, le site indique que c’est en 2010, alors qu’elle est PDG d’ERIAD, que Mme Tamazirt a décidé d’investir avec sa sœur et son beau-frère de créer cette entité économique qui a pour objet social : L’acquisition, la vente, l’exploitation de tous fonds de commerce. On découvrira qu’elle exploite via cette entreprise un bar-restaurant appelé “La Pergola”, situé au Levallois-Perret, dans la région Île-de-France.

Comment l’Ex-ministre a procédé ?

Algérie Part rapporte que pour ce faire, l’ex-ministre a donné une procuration, datée du 15 Septembre 2010 et signée auprès du Notaire Kaddour Belgacem à Alger, à sa sœur Saliha Lekmi née Tamazirt, épouse de Monsieur Nacer Lekmi et demeurant au Saint Maure des Fosses, dans le département de la grande métropole parisienne du Val de Marne.

Djamila Tamazirt a préalablement déposé ses apports en numéraires à la Banque Populaire Val de France, au compte de cette affaire commerciale au capital social dérisoire et immatriculée au Registre du Commerce le 22-09-2010, et dans laquelle elle est actionnaire à hauteur de 5%, alors que la valeur réelle estimée de l’entreprise (l’actif net circulant) est de plus de 350.000 Euros !

Cette entreprise, qui exploite aujourd’hui le restaurant Franco-Italien “La Pergola”, a un chiffre d’affaire déclaré qui dépasse les 200.000 Euros !

Le site souligne, enfin, que « Notre Ministre s’est bien évidemment bien gardée de déclarer ces revenus en devises dans sa déclaration de patrimoine, et n’a pas eue non plus à s’expliquer sur le transfert de devises à l’Étranger… »

Lire aussi : Après Tamazirt et l’ERIAD bradée à Benamor, Tamazirt et les 800 Millions de primes d’AGRODIV ! L’incroyable révélation…

Bienvenu à “La Pergola”

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :