“Fermer les agences fantoches dans l’UE !” : Remous à Air Algérie après l’annonce de réductions de salaires…

L’annonce au  recours à des réduction de salaires décidé par la Direction d’Air Algérie commence à faire du remous au sein du personnel de la compagnie aérienne qui juge que plusieurs agences ouvertes outre-mer, notamment dans l’UE, emploient des centaines de personnes (en Euros) alors qu’elles sont totalement improductives et déficitaires !

Cette levée de bouclier qui commence à se faire entendre fait suite à l’option de réduire les salaires annoncée jeudi 7 mai lors d’une réunion qui a regroupé la direction de la compagnie aérienne nationale et les syndicats.

Taxer les locaux pour épargner les « fils de… » d’outre-mer !

Ainsi, selon ce que rapporte TSA, le PDG d’Algérie Bekhouche Allache a exposé la situation financière de la compagnie, qui « n’est pas reluisante » et souligné les difficultés de trésorerie en raison de l’arrêt de l’activité du transport aérien depuis un mois et demi. Il n’a toutefois pas chiffrer le manque à gagner pour la compagnie.

L’option de réduire le salaires de ses 9.600 salariés semble être « le seul gisement que la compagnie compte exploiter pour atténuer les effets de la crise », indique la même source.

Lire aussi : 180 Millions de Dollars de déficit, 6 nouvelles dessertes Air France : Air Algérie au bord de la banqueroute !

Les syndicats main dans la main avec la Direction

Selon TSA, les syndicats ne sont pas particulièrement hostiles à une réduction exceptionnelles des salaires. Ils ont demandé un délai supplémentaire pour présenter des propositions. « La réduction exceptionnelle est quasiment acquise, il n’y a pas d’autres solutions dans l’immédiat pour faire face à la crise, explique une source proche du dossier au site. Mais aucun montant, ni pourcentage n’ont été arrêtés ».

Remous sur le Net…

« Pourquoi ne ferment-ils pas les agences fantoches dans lesquelles travaillent « les fils de… » payés en Euros avant de venir nous saigner ! ».

C’est ce que commente Toufik dont le profil indique qu’il est employé à Air Algérie.

« Le déficit estimé à prés de 180 Millions de dollars remonte à bien avant l’apparition du COVID19. Il  est essentiellement dû à la mauvaise gestion », commente un autre.  

Deux commentaires parmi d’autres qui pourraient bien annoncer une prochaine levée de bouclier au sein de la compagnie aérienne.

Air Algérie, une compagnie pour donner des statuts aux fils et filles d’oligarques algériens à l’étranger pour avoir des résidences.


Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :