“Un seul héros le peuple ? J’me tâte !”: Hakim Laalam tape encore où ça fait mal !

Un seul héros le peuple ? J’me tâte ! / Par Hakim Laalam

– T’as vu ? El-Haddaf-TV a été rappelée à l’ordre par l’ARAV, l’Autorité de régulation de l’audiovisuel.
– Pourquoi ? Eux aussi font dans les caméras cachées odieuses ?

– Plus grave ! Ils ont diffusé une interview de Madjer dans laquelle il se déclarait entraîneur…
– ???

Les puristes de « Le peuple » montent au créneau !

Ils crient et tempêtent contre la stigmatisation systématique de « Le peuple toujours toujours magnifique». En gros, ils nous expliquent, en essuyant à peine la bave aux commissures de leurs lèvres, qu’il ne faut pas toucher au « Le peuple toujours toujours Aâdhim». S’il y a des déviances comportementales, s’il y a non-respect insensé et débilitant des mesures barrières, c’est la faute au système, mais surtout pas, jamais, Abadan à « Le peuple encore et toujours exempt de tout reproche».

Comment on dit, déjà ? C’est quoi le terme pour désigner un tel comportement ? Ah ! Oui ! Populisme !

Quoi encore comme autres termes et qualificatifs ? Les raccourcis. Le truc facile. La martingale qui ne mange pas de pain. La démagogie bobo, rive gauche et droite d’oued El-Harrach enfin réunies.

M’enfin ! Pourquoi m’empêcherais-je de tirer l’oreille du papa ou de la maman qui se pointe vers 13 heures, horaire de pointe du Ramadhan, devant la camionnette de pommes de terre ou d’oignons, qui se serre et serre son mioche contre une flopée d’autres papas et de mamans et d’enfants, qui tâte et retâte le même légume longuement, porte la tomate à son pif dépourvu de bavette, remplit son panier ou pas, et s’en va ensuite trottiner sa bêtise ailleurs, devant une autre camionnette, son enfant toujours dans son sillage mortifère ?

Oui, pourquoi ? Parce qu’un jour quelqu’un, dans un autre contexte, dans une autre époque, a écrit sur un mur «Un seul héros, le peuple » ?

Ben non ! Le « Le peuple » peut être génial un coup. Et dramatiquement immature, un autre coup.

Ne pas l’admettre, le dire et l’écrire en ce moment, surtout en ce moment, c’est tout bonnement se foutre de la gueule du peuple !

Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.

Hakim Laalam, Le Soir d’Algérie, Le 9 Mai 2020


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :