Khalida Toumi transférée à la prison de Kolea… Que sont devenus les 12.500 Milliards ?

Placée sous mandat de dépôt à la prison d’El Harrach, suite à son audition par un magistrat instructeur près la Cour suprême, lundi 4 novembre 2019, l’ex-ministre de la Culture Khalida Toumi (2002 à 2014) vient d’être transférée à la prison de Kolea.

C’est ce que rapporte, sans plus de précision, le quotidien Le Soir d’Algérie qui rappelle que l’ex-ministre est poursuivie pour son implication dans plusieurs « affaires de corruption ».

Ce qui n’a pas manqué de faire dire aux observateurs que l’affaire s’accélère et de poser la question : Que sont devenus les 12.500 Milliards (centimes) – 125 milliards de dinars-, la somme faramineuse qu’aura coûté (officiellement) la manifestation organisée en 2011, appelée « Tlemcen, capitale de la culture islamique ». Un scandale sur lequel était revenu en juin 2019 le quotidien Liberté.

Ainsi, pour le procureur du Tribunal de Tlemcen, Koubaï Belahouel, l’enquête sur ce dossier devrait révéler des « manquements à la réglementation ». Mais aussi des attributions de marchés suspects. Le tout sur fond de corruption impliquant plusieurs hauts responsables.

Deux noms de responsables sont déjà évoqués dans ce dossier explosif, par le Tribunal de Tlemcen : L’ancienne ministre de la Culture, Khalida Toumi, et l’ancien ministre des Travaux publics, ancien wali de Tlemcen, Abdelouahab Nouri.

La « KHAIMA » géante à 20 milliards…

Outre la mauvaise gestion qui aura saignée le Trésor Publique et les attributions de marchés aux amis et proches, C’est la disparition d’une « KHAIMA » géante qui aura attiré l’attention des observateurs. Il s’agit de l’achat d’un chapiteau géant utilisé lors de la cérémonie d’ouverture de cette manifestation pour le coût colossal de 200 millions de dinars (20 milliards de centimes).

Selon le même procureur : “Le ministère public a ordonné l’ouverture d’une enquête dans l’affaire de surfacturation dans l’acquisition de cette tente géante ».

Il a relevé “la possibilité d’un marché suspect contracté entre les services de la wilaya et certains opérateurs économiques lors de cette manifestation visant l’acquisition de cette tente géante avec le montant exorbitant cité”. Le même magistrat a indiqué que le parquet général de Tlemcen demandera aux deux anciens responsables des explications sur cette transaction conclue dans le cadre de cette affaire.

Cette dernière a d’ailleurs « disparu sitôt la cérémonie terminée”, a-t-il indiqué dans un communiqué cité par l’agence officielle APS.

Alger, dernière destination connue de la KHAIMA…

Le même magistrat a indiqué que le parquet général de Tlemcen demandera, notamment à l’ex-ministre des explications sur cette transaction conclue dans le cadre de cette affaire. 

Selon des sources locales, la tente géante, utilisée lors de la manifestation, a été acheminée vers la capitale pour abriter le Salon international du livre d’Alger (Sila), durant l’édition de novembre 2011. C’est à partir de ce moment que la structure avait définitivement disparu. La manifestation “Tlemcen, capitale de la culture islamique” de 2011 avait coûté 125 milliards de dinars (plus de 1,5 milliard de dollars à l’époque).


Sur le même thème:


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :