“Allah Akbar, notre héros est libre !” : Rabah Drif accueilli en héros à sa sortie de prison !

Il avait traité Abane Ramdane de « plus grand traître et agent de la Révolution bénie ».

Son procès en appel s’est déroulé le 20 avril au tribunal de M’sila et a vu sa peine réduite à 3 mois de prison ferme et 3 mois avec sursis. Le 27 avril, la joie était à son comble à l’annonce de la libération de l’ex-directeur de la culture de M’sila, Rabah Drif. Il a été accueilli comme un véritable héros devant la porte de la prison d’El Harrach.

Il faut dire que selon plusieurs commentaires d’algériens sur facebook : « il a fait montre de courage en dévoilant des vérités que personnes n’a osé révéler avant lui ».  

D’autant qu’au niveau des organisations des Moudjahidines, il n’y a eu aucune réserves ou contestations de ce verdict.  

Merci à Allah. Le lion qui a dit la vérité est libre. Allah Akbar.
Il n’a dit que la vérité. Il faut réécrire l’histoire.
Il n’a dit que la vérité. Il faut réécrire l’histoire.

Rappel de l’affaire…

Pour rappel, Rabah Drif a été placé, le 14 janvier dernier, en détention provisoire après avoir traité, dans un message posté sur sa page Facebook, Abane Ramdane de « traître ».

« Je vous ai combattu et je vous combattrai. Ce n’est pas parce que vous êtes Bachir Derraïs, mais pour une seule et unique raison, c’est que vous êtes le prolongement du plus grand traître et agent de la Révolution bénie qui est Abane Ramdane », avait écrit Rabah Drif sur sa page Facebook en réponse au réalisateur Bachir Derrais avec qui il échangeait des commentaires.

Ce silence des Moudjahidines qui alimente la thèse…


Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :