“La régulation est du ressort du Ministère pas des Éleveurs!” Rezig et son “insupportable populisme” épinglés par les Éleveurs !

Quelques selfies et de longues phrases teintées de religiosité. C’est par ces deux outils que le ministre du Commerce, Kamel Rezig gère son département ministériel, depuis sa prise de fonction en janvier 2020, expliquant à coup de prêches religieux en lieu et place de mesures de régulation planifiées et concrètes, comment le commerçant doit gérer ses affaires.

« Un discours populiste à 1000 lieux de tout cadre professionnel, légal ou du simple bon sens ! », commente un internaute qui ajoute « C’est juste insupportable ! »

Petit aperçu :

La petite leçon des éleveurs au ministre-imam…

Dans un communiqué se voulant pédagogique, les éleveurs algériens regroupés autour de leur Fédération reviennent sur l’incroyable déclaration du ministre du commerce, Kamel Rezig, dans laquelle il les accuse de ne pas avoir tenu parole de maintenir le prix de la viande à 800 DA.

Dans un communiqué, les éleveurs expliquent au ministre comment fonctionne le marché des bestiaux et que la régulation du marché est du ressort du ministère et non des éleveurs.

Ainsi, dans une déclaration datée du samedi 25 avril rapportée par le site SABQPRESS, Mohamed Boukerbila, membre de la Fédération Nationale des Éleveurs explique qu’il existe une mafia de la viande qui fixe les prix dans le marché. « L’éleveur n’a aucune responsabilité, ce sont les spéculateurs et les intermédiaires qui n’ont fait qu’exploiter la proposition du ministre à leur compte en achetant en masse pour ensuite revendre la viande au prix que eux fixent !

Autre petite leçon que les éleveurs ont tenu à adresser à ce ministre, qui ne semble pas très au courant de ses prérogatives, se mêlant un peu de tout et de rien : « Le ministre du Commerce n’a aucun droit de nous demander des comptes », déclare cette même Fédération au quotidien El Khabar. Et d’expliquer à ce ministre : » Les éleveurs dépendent du ministère de l’Agriculture pas du Commerce ».

Commentaire sur le Net…

« Le malheur est également dans les soutiens qu’a ce ministre. Des gens  qui notent le nombre de fois qu’il cite allah durant ses sorties, plutôt que l’inefficacité de sa gestion dont le coût est supporté par le petit peuple », peut-on lire dans un autre commentaire.


Que c’est beau de voir un ministre évoquer Allah et son prophète dans ses discours…

Sur le même thème :


2 commentaires sur ““La régulation est du ressort du Ministère pas des Éleveurs!” Rezig et son “insupportable populisme” épinglés par les Éleveurs !

Ajouter un commentaire

  1. Insupportable c’est ce que j’ai retenu et je suis totalement d’accord. Et si pour un citoyen lambda c’est insupportable, que dire de nous autres les contrôleurs qui subissent chaque jour les affres de ces instructions illogiques et dénuées de tout sens légale. On disant au commerçants au marché du gros de Boufarik, que le prix de la pomme de terre ne doit pas dépasser les 50 da le kilogramme, il met notre intégrité physique en danger. Car le lendemain quant le consommateur va au marché et découvre que le prix de la pomme de terre est deux fois plus que les 50 da, c’est nous autres les contrôleurs qu’il traite de corrompu parce-que on veux rien faire, sachant qu’il y a rien a faire du moment que les prix sont libres. Au lieu de nous doter de moyens de faire notre travail et combattre les spéculateurs, les moyens de transport, la formation des agents a mener des enquêtes en bonne et dû forme, pas aller faire le porte a porte des commerçants pour des quêtes sans destination connues

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :