“Il sera bientôt libéré !” : Qui protège Tahkout ? Me Dahlouk répond…

« Tahkout sera bientôt libéré ! ». C’est ce qu’affirment plusieurs pages Facebook qui avancent pour preuve le fait que le nom du patron de TMC n’a à aucun moment été cité dans le procès « Montage de véhicules » qui a vu plusieurs ministres et industriels écopés de peines confirmées par la Cour d’Alger allant de 3 à 15 ans.

Une affirmation qui a fait sortir de son silence, l’avocat du Trésor public Me Zakaria Dahlouk qui dans une interview accordée au quotidien Le Soir d’Algérie, parue ce mercredi 22 avril, revient sur ce « mystérieux » cas.

Il y explique d’entrée que Mahiedine Tahkout n’a en aucun cas été épargné. Me Dahlouk est surtout revenu sur la question que beaucoup de commentateurs se posent : « Pourquoi le détenteur de la licence Hyundai, la figure centrale du véhicule en Algérie durant l’ère Bouteflika, n’a pas été cité lors du procès portant sur le montage de véhicules » ?

L’avocat explique : « C’est comme dans le dossier Haddad, il y a jonction avec plusieurs secteurs, c’est multisectoriel. L’automobile n’est qu’une partie de leurs activités. Ils ont touché à tout, l’import-export, la cimenterie, l’industrie, l’hydraulique, le domaine pharmaceutique, le sport et même la poudre de lait pour bébé… »

Il ajoute  que « la Cour suprême a transmis le dossier (Tahkout, NDLR) au tribunal de Sidi-M’hamed qui devrait normalement programmer le procès après la finalisation de l’arrêté de renvoi ».

Rappel : Procès Montage automobile : 8 accusés, Le Verdict tombe…


Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :