“Il rend hommage à Abassi, mais pas à 128 Kabyles morts !”, Me Bouchachi sous le feu des critiques…

Cette année, pour la première fois dans l’histoire de la genèse de la revendication identitaire, la commémoration du double anniversaire du Printemps noir 2001 et du 20 Avril 1980 n’a pas eu lieu.

Les internautes se sont contentés de poster les photos des 128 victimes du Printemps noir sur leurs pages Facebook, en guise de commémoration des événements en Kabylie de 2001.

Pourtant plusieurs observateurs ont noté l’absence d’hommages des principales figures du Hirak. Un scandale pour beaucoup de Kabyles.

« Ni contribution, ni même un simple post », peut-on lire sur un commentaire. « Il rend hommage à Abbassi, mais pas à 128 Kabyles morts ! », écrit un autre évoquant l’avocat Maître Mustapha Bouchachi.

Certains n’ont, en effet, pas manqué de rappeler que cet avocat n’avait pas manqué de rendre un vibrant hommage au leader du parti intégriste FIS, Abassi Madani, lors de son décès en avril 2019. Un hommage qui déjà avait fait scandale et que l’avocat avait expliqué par un « un geste humain et démocratique » allant vers une démarche visant à n’exclure aucun algérien. « Une démarche qui ne concerne pas les kabyles apparemment », commente un autre internaute.

« Outre le scandale ce sont les interrogations sur ce qu’est réservé aux Kabyle dans la nouvelle république que réclame le mouvement populaire et les leaders qui ont émergé (majoritairement issus de la mouvance islamistes) », peut-on lire sur un autre page facebook.

Quelques posts Facebook…

Rappel de l’hommage rendu par Me Bouchachi au leader du FIS


Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :