Scandale à l’Aéroport d’Alger : 20M€ de matériel médical transférés vers la France !

Alors que beaucoup de médecins algériens en sont privés, une bande de jeunes avec la complicité de la police de l’aéroport d’Alger ont transféré pour pas moins de 20 Millions d’Euros de matériel médical (bavettes et gans médicaux) vers la France !

C’est l’incroyable scandale que rapporte ce mardi 31 mars, le site Algérie Part, qui met en lumière les dysfonctionnements des services de sécurité, citant  » les services de DGSN, la police des frontières et les Renseignements Généraux (RG) ».

Selon la même source, ces transferts de matériel se sont effectués en plusieurs opérations qui se sont déroulées entre le 17 février et le 17 mars derniers.

Ainsi, le site indique que ce réseau de contrebandiers agissait en toute impunité depuis Alger jusqu’à ce que les services des douanes françaises des aéroports d’Orly et Roissy Charles de Gaulle procèdent à l’arrestation de certains de ses membres mettant ainsi au jour ce trafic.

L’Affaire :

Durant plus d’un mois entier, entre le 17 février et 17 mars, ce réseau de criminel avec l’aide de policiers en charge de la surveillance des passagers et leurs bagages via les scanners mobilisés dans trois points de contrôle à l’aéroport d’Alger, envoyait chaque jour deux jeunes passagers (des passeurs), avec dans leurs bagages « entre 30 jusqu’à 60 kilos de bavettes médicales et masques chirurgicaux destinés au marché informel français ».

Le réseau qui s’est constitué depuis l’aéroport d’Alger alimentait des réseaux français en bavettes et masques achetés en dinar en Algérie et écoulés en euros en France, réalisant ainsi des dividendes très juteuses, notamment  dans une période où les prix de ces moyens de protection contre la pandémie du COVID-19 ont flambé sur internet partout en Europe.

Algérie Part accuse, mais…

Dans son article; Algérie Part accuse directement Omar Bacha, responsable de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) en charge de la sécurité de l’Aéroport international d’Alger, et du commissaire principal des Renseignements généraux Adlène Ilmatine, le premier responsable des RG de tout l’aéroport d’Alger.

Pourtant, n’ayant pas apporté de preuves probantes sur l’implication de ces deux responsables dans le scandale, plusieurs observateurs notent qu' »il se pourrait parfaitement qu’il s’agisse de « ripoux » sous la coupe de ces deux responsables, sans que ces derniers soient forcément impliqués directement ou informés ».

MISE AU POINT :  

Le chiffre de 20 millions d’Euros paressant invraisemblable, Ma Revue De Presse DZ a pris contact avec Algérie Part afin qu’il confirme ce montant. Nous attendons la réponse.

Réponse :

Algérie Part confirme le montant de 20 Millions d’Euros.


Lire aussi :



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :