COVID-19, un Virus de laboratoire ? L’incroyable Fake News aux 3 millions de vues !

Une vidéo virale affirme qu’un brevet pour le coronavirus existe depuis 2004, ce qui prouverait qu’il a été créé en laboratoire.

« L’heure est grave », lance un homme au début de la vidéo intitulée « Le virus coronavirus made in France ». Cette vidéo a explosé sur le web au cours des dernières 24 heures. Elle a été partagée plus de 125 000 fois sur Facebook et a été vue plus de 3 millions de fois. Sur YouTube, une copie de la vidéo a été vue près de 180 000 fois.

Il montre ensuite un brevet, numéro EP 1694829-B1, qui prouve, selon lui, que le coronavirus a été créé en laboratoire. « Sur la première page, on trouve les inventeurs… J’insiste, inventeurs… Ils l’ont inventé, ils ont pris deux virus, tout est indiqué », assure-t-il.

Ce qui le consterne encore plus est le fait que le brevet date de 2004. « On est en train de nous dire aujourd’hui que c’est un nouveau virus… on se fout de la gueule de qui, là? »

« Les inventeurs ! Les inventeurs !! »

Autre argument répété en boucle dans la vidéo, le mot « inventeur » serait la preuve que les chercheurs français ont bel et bien inventé le virus.

Sauf que ce mot a un tout autre sens dans le langage scientifique. « Il s’agit d’une nomenclature spécifique, le terme inventeur désigne les propriétaires des brevets et des auteurs des déclarations d’invention, explique le Dr Jean-François Chambon, spécialiste des maladies infectieuses.

C’est le même mot utilisé si vous trouvez un trésor dans votre jardin, vous en devenez l’inventeur, l’avez-vous créé pour autant ? » 

Tout est vrai, sauf que …

Ma Revue de Presse DZ a consulté le document produit par cet internaute (téléchargeable sur le lien : DOC).

Ainsi, rejoignant les conclusions de plusieurs magazines et sites spécialisés, il en ressort que tout ce qui a été avancé par cet internaute est vérifié et vérifiable. Au détail prés, qu’il ne s’agit pas d’un brevet pour un vaccin contre « COVID-19 » ! Il s’agit du « SRAS », une autre maladie apparue en 2003, causée par un autre virus de la famille des coronavirus.

Un vrai brevet, mal interprété

Ainsi, le brevet en question existe vraiment et porte sur un brevet de l’Institut Pasteur, un organisme français à but non lucratif qui se consacre entre autres au développement de vaccins.

L’Institut Pasteur a d’ailleurs réagi sur son site web, hier mercredi 18 mars.

« Le brevet déposé concernait bien le SARS-CoV-1 (responsable de la maladie dite SRAS en 2002-2003), qui est très différent du SARS-CoV-2 (responsable de la maladie dite COVID-19 en 2019-2020) », explique l’Institut Pasteur.

Le brevet en question n’a donc rien à voir avec la pandémie actuelle, et concerne plutôt un vaccin contre le SRAS, une autre épidémie causée par un autre coronavirus.

Depuis l’éclosion de la pandémie de COVID-19 en Chine, le mot « coronavirus » est devenu d’utilisation courante. Par contre, il s’agit d’une famille de virus connue depuis les années 1960.

La vidéo polémique :


La Conclusion :


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :