Crash pétrolier : Fanfarons, bruyants… Les pitres en Poste “ne sont pas outillés pour faire face !” L’inquiétant diagnostic de Baadja…

« Le problème de l’Algérie est que nous n’avons pas de gens outillés pour faire face à ce crash pétrolier ».

C’est ce qu’indique L’homme d’affaires algérien installé en Suisse Youcef Baadja dans une interview accordée au site Algérie Part diffusée lundi 9 Mars. Évoquant le crash pétrolier qui frappe le marché mondial et qui a fait chuter le brut à 30 $, ce dernier ajoute que les ministres et responsables en poste « n’ont aucune compétence et ne sont pas formés pour faire face à une crise de cette ampleur. « ils n’ont aucune idée de ce qu’est la gestion d’un ministère,  le gestion financière, ou encore la gestion d’un gouvernement », dit-il.

« J’ai vu des gens intervenir sur les plateaux télé. Ils parlent d’économie, de financement, alors qu’ils n’ont jamais eu de leur vie à gérer ne serait qu’une simple petite entreprise. De simples diplômés de l’Ecole d’Administration, des bureaucrates qui deviennent un jour ministre. Et qui parlent de choses qui les dépassent sans prendre la peine ne serait-ce qu’étudier les questions sur lesquelles ils désertent ! ».

Un exemple du déphasage des responsables avec la vie économique du Monde …

Évoquant un exemple concret de cette incompétence des responsables Baadja prend l’exemple de l’inaction des responsables algériens face au chamboulement provoqué par le BREXIT dans l’EU.

« Il suffit de voir ce qui s’est passé avec le Brexit. Normalement, l’Algérie aurait du étudier ce problème au moins 5 ans avant qu’il ne se produise. Les responsables algériens auraient pu voir qu’une des crises qui attend l’Europe concerne la pèche. Avec la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE, cela a créé un déficit de 1.5 Milliards d’Euros rien que pour le poisson. L’Algérie aurait pu investir dans la production de poisson et profiter de ce marché de 15. Milliards d’Euros ».

Et il ne s’agit là que d’un exemple parmi d’autres de l’incapacité du responsable algérien à anticiper les événement dans ce monde en perpétuel mouvement …

– Interview complète –

Rezig, un des pitres de la République…

Allant dans le même sens que Baadja, le site Algérie Patriotique a publié une tribune le 7 mars avec un titre pour le moins évocateur : « Les pitreries de Rezig suscitent des inquiétudes sur le sérieux de l’Exécutif ». Fanfaron, bruyant … Lire article


Lire aussi :



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :