Le Wali-“ordure” de Mostaganem sur le départ : Communiqué salé du Ministère de l’Intérieur !

Hier, Jeudi 5 mars, lors de sa visite effectuée dans la commune de Sirat, le wali de Mostaganem, Abdessamie Saïdoun, s’est montré particulièrement méprisant vis-à-vis des citoyens qui l’interpellaient sur leur situation. « Un comportement de petite frappe » comme l’ont qualifié les internautes suite à la diffusion de la vidéo de cette visite.

Ce comportement qualifié par de nombreux algériens d' »ordurier » vient d’être commenté par le ministère de l’Intérieur dans un communiqué rapporté par la chaîne de télévision El Bilad ce samedi 7 mars.

« Suite aux vives critiques portant sur le comportement du wali de Mostaganem à l’issue de sa visite de terrain au niveau de la wilaya. Et après que le ministre de l’intérieur l’ait entendu, au vu de rétablir la confiance entre le citoyen et l’Etat, nous rappelons qu’il est exigé aux responsables et aux cadres locaux de se confirmer aux règles du respect mutuel… ».

C’est entre autres ce que contient le document dont le ton n’a pas manqué de faire dire à de nombreux lecteurs que l’énergumène ne devrait pas faire long feu. Certain évoquant un limogeage imminent.

« Débrouille-toi ! »

Comme le montre cette vidéo, ce responsable au prénom étrange « Abdessamie » n’a pas apprécié que des citoyens s’en remettent à son auguste autorité. A la personne âgée qui se plaignait du retard dans le traitement de son dossier de demande de logement, l’énergumène a eu cette sentence : « Vas voir avec la commission ! » Lamentable.

Mais le pire viendra quelques minutes plus tard quand une femme en détresse qui risquait l’expulsion de son logement s’en remettait à ce responsable. « Débrouille-toi ! », lui dit ce qui sert de premier magistrat à cette ville de l’ouest du pays…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :