1 Million d’Euros pour Benguigui, 20 Milliards du Film “Zabana”… Mihoubi sous le feu de Seddik Chihab !

« Les militants du parti doivent faire barrage à Azzedine Mihoubi qui n’accorde aucune importance au travail du parti et qui ignore même sa composition ».

C’est ce qu’écrit l’ancien porte-parole du Rassemblement national démocratique (RND), Seddik Chihab réagissant, via un communiqué suite la décision de sa radiation prise par la commission de discipline du parti réunie lundi 24 février.

Ainsi, le torchon brule entre deux clan officiellement en guerre : le clan Seddik Chihab et celui de Mihoubi.

Parmi les premières salves visibles sur le net et attribuées, une virulente attaque contre l’ancien ministre de la Culture de Bouteflika, Azzedine Mihoubi.  Ainsi, plusieurs page facebook (attribuées au clan Seddik Chihab) ont remis au goût du jour, plusieurs faits de corruptions qui ont marqué le passage de Mihoubi par le département de a Culture.

Trois affaires sont particulièrement remises à l’ordre du jour…

Quand Mihoubi offrait 1 Million d’Euros à Yamina Benguigui !

Parmi les affaires qu’on peut retrouver sur le net et qui font débat ! L’information qu’avait révélé le quotidien El Khabar et rapporté par Ma Revue De Presse DZ, portant sur 1 Million d’Euros offert à l’ex ministre française (sous François Hollande) et productrice de cinéma Yamina Benguigui pour réaliser son film intitulé « Sœur ».

Le Festival Djemila, Mihoubi et son prête-nom Khaled Mahnaoui.

Autre dossier déterré, l’affaire révélé par le site de Adlane Mellah, Dzair Press en été 2018.

Selon ce que révélait le site, Azzedine Mihoubi avait mainmise sur tout le budget du Festival Arabe de Djemila, à travers un prête-nom qu’il avait lui-même nommé.

Ainsi, à la tête de ce Festival, le ministre Mihoubi a nommé comme Commissaire un certain Khaled Mahnaoui (qui n’était qu’un simple employé dans la section Scout d’une Mairie, précisait les site).

Ce dernier a commencé à n’inviter que les artistes qui faisaiten partie d’un certain sérail et qui acceptaient de partager leurs cachets ! Le même procédé était appliqué sur les artistes du Moyen-Orient.

« Zabana » et les 20 Milliards…

Enfin, parmi les pépites qu’on peut également lire ça et là, l’affaire du Film « Zabana », dont Mihoubi est le scénariste.

Été 2018, le même Site Dzair Presse nous rapportait cette incroyable histoire, dans laquelle le principal protagoniste n’est autre que l’ex-Ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi. Ainsi, ce dernier avait mis fin aux fonctions de Tahar Boukella, président de commission, pour avoir refusé de payer le chiffre incroyable de 1 milliards (centimes) pour les droits de diffusion du film « Zabana ». D’autant que ce film avait déjà 2 ans d’âge.

Ce qui, alors, avait fait jaser et créé la suspicion était le fait que le ministre soit personnellement associé à ce film. Notamment pour avoir écris le scénario, pour lequel il perçoit de très gros droits. Un scénario qu’il est d’ailleurs accusé d’avoir plagié.

Rappelons aussi que le film « Zabana » est entouré de plusieurs soupçons de détournements. Beaucoup considèrent que son coût de 20 milliards (centimes) alloué généreusement par le Ministère de la Culture, est au-delà de son prix réel.

« Une bonne partie de ces 20 milliards se retrouve dans les poches du ministre et de son ami d’enfance, Yassine Aloui, Gérant de la société de production “Leit médias”, qui a produit ce navet cinématographique », commentait le site.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :