Hattab sous Contrôle Judiciaire: L’ombre de Haddad et les 350 Millions € du Stade Tizi Ouzou !

Dans son édition de ce jeudi 20 février, TSA rapporte que l’ex-wali de Sidi Bel Abbes, Mohamed Hattab a été auditionné par le Conseiller instructeur près la Cour suprême d’Alger.

Mohamed Hattab est poursuivi pour plusieurs délits, selon le communiqué du procureur général près la même Cour. Dont :

  • Octroi d’indus avantages en violation des dispositions législatives et réglementaires,
  • Dilapidation volontaire de deniers publics,
  • Abus de fonction, 
  • Conflit d’intérêts.

Le Conseiller instructeur a ordonné « le placement de l’accusé sous contrôle judiciaire avec retrait de ses passeports et obligation d’émargement une fois par mois devant lui », conclut la même source.

Si aucune affaire n’est explicitement mentionnée, de nombreux observateurs n’ont pas manqué de rappeler l’implication de Mohamed Hattab dans l’incroyable facture qu’a présenté le patron de l’ETRHB, Ali Haddad lors de la réalisation du stade de Tizi Ouzou.

Stade de Tizi Ouzou facturé 2 fois plus cher que le stade de la Juventus Turin !

 « Beau et aux normes internationales ». C’est ainsi que présentait vers la fin décembre 2018, Mohamed Hattab, alors ministre de la Jeunesse et des Sports, le nouveau stade de Tizi Ouzuou.

Une sortie qui n’a pas échappé au site Suisse Le Matin qui commentait dans son édition du 26 décembre 2018,  que « l’homme politique ne s’est cependant pas attardé sur les coûts engloutis par cette infrastructures ». Et de révéler que la facture présentée par l’entreprise ETRHB, appartenant au patron du patronat Algérien, Ali Haddad. Cette dernière dépasse largement les 350 millions d’Euros.

Soit, souligne le quotidien, « plus du double du nouveau stade de la Juventus Turin, qui a coûté 155 millions d’euros pour une capacité de 40 000 places. Et un peu plus que l’Allianz Arena du Bayern Munich qui a coûté 346 millions d’euros ».

Ainsi, huit ans après son lancement, ce complexe sportif composé d’un stade de football de 50.000 places, un stade d’athlétisme de 6 500 places, un stade de réplique en gazon naturel et un parking a coûté 18 milliards de dinars supplémentaires à l’État par rapport à son budget initial. Le montant initial du marché était de 32,5 milliards de dinars !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :