“Des verdicts sans queue ni tête !” : L’incroyable note du ministère de la Justice qui confirme “La Justice du Téléphone” !

Une incroyable note datée du 5 Février et signée par l’inspecteur Général du Ministère de la Justice circule sur le Net. Personne n’est encore arrivé à l’authentifier, mais pour de nombreux observateurs, si le document s’avère authentique, il ne s’agirait ni plus ni moins que d’un scandale sans précédent touchant l’institution judiciaire et qui confirme « officiellement » la thèse de la « Justice du téléphone » !

La note datée du 5 Février 2020 :

Retranscription du document :

La mission d’un juge est de prononcer des verdicts au nom du peuple algérien. Et le peuple algérien ne peut en aucun cas accepter qu’on prononce en son nom des verdicts violant la loi –qui n’ont ni queue, ni tête-.

Pour éviter ce genre de verdict et lutter contre ce phénomène, l’inspecteur général met à disposition de tous les juges de la république son fax personnel N° 021.91.28.84. Ainsi, tout juge qui a de la conscience patriotique et professionnelle doit envoyer toute décision ou jugement dans la plus grande discrétion à ce fax. Il ne sera fait mention ni de son nom ni de sa fonction. Il doit juste envoyer ce qui peut lui sembler non conforme à la loi.

Il doit juste argumenter sans plus.Cette note vous est transmise pour qu’elle soit affichée afin que les juges de vos tribunaux en soient instruits.

L’Inspecteur Général / A.Hamdane

Pourtant, deux lectures sont faites :

-Le Spécialiste en droit constitutionnel, Ahmed Betatache tire à boulets rouges sur sa page facebook sur l’inspecteur général du ministère de la Justice qui a signé le document, le qualifiant « policier des juges de la république ».

-D’autres, par contre, voient en ce magistrat un véritable héros qui ose rompre l’omerta !


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :