Les « HADJAS » Dealeuses : 42.000 pilules de Lyrica saisies à Constantine !

Après les trois femmes à la tête d’un réseau de dealers de drogues épinglé à Alger, dont l’une était« HADJA », une affaire similaire vient de nous être rapportée par l’actualité.

Ainsi, dans son édition de ce samedi 1 février, le site Ennahar Online, rapporte que les services de sécurité d’El Khroub dépendant de la Sûreté de Constantine ont pu faire tomber la fameuse « Hadja Lyrica ». Une dealeuse de drogues qui a pignon sur rue dans toute la région Est du pays et qui est demeurée insaisissable durant de longs mois.

Selon le site, la « HADJA » et ses 5 complices étaient munis d’un registre du commerce, de cachets divers (dont de médecins pour les ordonnances) et alimentaient en drogues diverses, tout le Constantinois.

Pas moins de 42.000 pilules d’un puissant anxiolytique, « Lyrica », plus connue dans le milieu de la consommation de psychotropes sous le sobriquet de « SAROUKH », on été saisies.

(Photos Ennahar Online)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Hadja d’Alger sous les verrous !

Cette surprenante arrestation n’est pas sans nous rappeler celle des trois femmes dont une était également « HADJA » qui s’est déroulée au printemps 2019 à Alger.

Ainsi, dans son édition du 2 mai 2019, le site ALG24 rapportait qu’un réseau de trafic de drogue composé de quatre personnes dont 3 femmes a été démantelé par les services de sécurité de la wilaya d’Alger. Les événements se sont déroulés dans la commune de Birtouta et 300 comprimés avaient été saisis.

Il s’est par la suite avéré que l’une des 3 dealeuses avait effectué un pèlerinage à la Mecque 4 mois avant son arrestation.


Lire aussi :


Un commentaire sur “Les « HADJAS » Dealeuses : 42.000 pilules de Lyrica saisies à Constantine !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :