24h, après sa démission, Bedoui convoqué par la Justice : L’ombre des 1541 Hyundai !

C’est officiel. A peine quelques heures après la démission présentée par le Premier-ministre, Nourredine Bedoui, un magistrat instructeur de la Cour Suprême réclame son audition.

Motif : » trancher définitivement sur son inculpation dans le dossier de l’homme d’affaires et oligarque Mahieddine Tahkout, propriétaire notamment de l’usine de montage des véhicules neufs de la marque Hyundai à Tiaret ».

C’est en tout cas ce que rapporte le site Algérie Part dans son édition de ce vendredi 20 décembre, qui indique que ce magistrat instructeur veut entendre et interroger Nourredine Bedoui à propos de plusieurs décisions qu’il avait adoptées entre 2017 et 2018 en faveur du milliardaire Mahieddine Tahkout qui cherchait à vendre ses véhicules assemblés dans son usine à Tiaret aux administratifs publiques du ministère de l’Intérieur.

Il s’agit plus précisément du dossier rapporté par Ma Revue De Presse DZ en date du 28 novembre 2018.

Genèse : Bedoui ordonne aux 1541 communes d’acheter les Hyundai de Tahkout !


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :