« Où sont les 585 Milliards de la campagne du 5e mandat ? » : L’incroyable réponse de Sellal au Juge !

Ce Mercredi 4 décembre, l’ex-premier ministre Abdelmalek Sellal était devant le juge du tribunal de Sidi Mhamed. Une série de questions sur divers sujets lui a été posée, parmi lesquelles, celle portant sur le budget réservé à la campagne pour le 5e mandat de Bouteflika, estimé à prés de 585 Milliards de centimes.

12h55 : A propos de la campagne électorale de Bouteflika :

Le Juge cite à Sellal les accusations portées sur le financement illicite de la campagne électoral de Bouteflika.

  • Sellal : J’ai participé à la campagne, puis on m’a écarté.
  • Le juge : Je vous parle sur le financement.
  • Sellal : Je suis parti avant le lancement officiel de la campagne.
  • Le Juge : Qui a transféré des fonds dans des comptes ouverts à ton nom ?
  • Sellal : Toute la responsabilité revient au candidat, nous n’avons été que des bénévoles. J’ai signé les papiers d’ouverture des comptes, et je ne savais pas sur quoi j’ai signé. Ensuite, j’ai fermé les comptes après avoir été écarté de la campagne.

Il est attendu que la même question soit posée dans les jours à venir au successeur de Sellal à ce poste de directeur de campagne : Abdelghani Zaâlane.

585 Milliards disparus…

La révélation de ce colossal budget disparu avait été faite en août par le quotidien Le Soir d’Algérie. Ce dernier indiquait dans son édition du 13 que plusieurs oligarques avaient mis la main à la poche pour alimenter le budget de campagne de Bouteflika pour un 5e mandat.

Avaient été cités : Mourad Eulmi et ses deux frères (Sovac), Mahieddine Tahkout (KIA) et ses deux frères, Mazouz (N’gaouès), Mohamed Baïri (groupe Ival) et les frères Benhamadi (Condor), Ali Haddad (ETRHB)…

Le soir d’Algérie, citant des sources proches des enquêtes judicaires, avait alors avancé le chiffre de  585 milliards mis à la disposition de l’ancien Président, « mais il n’en reste plus trace aujourd’hui », écrivait-il.

Le quotidien écrivait : « près de 585 milliards ont été ainsi réunis entre fin janvier et avril et transférés sur un compte spécialement mis en place. Cette somme astronomique s’est envolée quelque temps avant l’éclatement des évènements dans le pays. Seuls 15 voitures luxueuses offertes, ont, pu faire l’objet d’une saisie ».


Lire aussi :


Un commentaire sur “« Où sont les 585 Milliards de la campagne du 5e mandat ? » : L’incroyable réponse de Sellal au Juge !

Ajouter un commentaire

  1. Tous pourris. Nous avons été dupe par des moins que rien, des nuls alors que nos dignes cadres font leurs vies et le bonheur ailleurs. Nous ne sortirons jamais de ce cauchemar. Le ver est d’as le fruit

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :