Pour 20% d’augmentation et des logements, les Magistrats vendent le match ! Explosive révélation d’Algérie Part !

Dans son édition de ce mercredi 6 novembre le site Algérie Part fait une révélation fracassante portant sur le deal proposé par le Pouvoir aux magistrats grévistes. Selon le site « Le pouvoir algérien a promis aux magistrats algériens une augmentation salariale de 20 % à partir du mois de décembre prochain. Cette augmentation sera calculée selon le degré d’ancienneté de chaque magistrat et aura un effet rétroactif à partir du mois de janvier 2019.

En clair, précise le site, « cette augmentation permettra à certains juges, notamment ceux ayant cumulé plus de 7 ans d’expérience, d’engranger une prime dépassant les 30 mille Da par mois ».

Algérie Part, ajoute que l’Etat a également promis de débloquer des moyens pour accélérer l’obtention des logements de fonctions au profit des juges.

Profitant de la fragilité de l’Etat…

Dans le document final rendu public par le SNM, aucune mention de ces promesses formulées dans les négociations menées mardi pendant plusieurs heures au niveau de la Cour Suprême. Le SNM s’est contenté de résumer les points cardinaux ayant été conclus avec le ministère de la Justice tout en précisant que “ces acquis constituent le maximum qui pouvait être arraché dans la conjoncture actuelle”.

s’en est suivi le coup de théâtre, quand au sortir de la réunion, le syndicat national des magistrats a annoncé la fin de la grève entamée depuis plus d’une semaine. Une grève qui avait réussi jusqu’à paralyser tous les tribunaux algériens obligeant le pouvoir en place à mobiliser la force publique pour réprimer des magistrats devenus rebelles et menaçant l’ordre établi.

Au final et comme prévu par de nombreux observateurs parmi lesquels le journaliste et écrivain Mohamed Benchicou, il ne s’agissait ni de revendication portant sur l’autonomie de la Justice, ni de soutien à une quelconque démarche portant sur l’intérêt du pays ou du peuple.

Une simple affaire d’augmentation salariale et quelques avantages que les magistrats du pays ont pu obtenir à la faveur d’un bras de fer qu’ils ont engagé profitant de la fragilité de l’Etat qui fait face à la plus grande mobilisation populaire enregistré dans le pays depuis l’indépendance, il y a 57 ans…


Sur le même Thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :