Mohamed Bairi, l’associé de Fares Sellal, sous mandat dépôt : L’ombre de la raffinerie à 200 Millions d’Euros…

Mohamed Bairi, le patron du Groupe Ival a été placé hier samedi 19 octobre en détention provisoire à la prison d’El Harrach.

C’est ce qu’a annoncé dans un communiqué le parquet du tribunal de Sidi M’hamed, qui ajoute que le juge en charge du dossier a également procédé à l’incarcération du frère de M Bairi, ses deux associés et quatre cadres du ministère de l’Industrie.

Selon ce que rapporte la presse, Mohamed Bairi, le propriétaire d’Ival (concessionnaire de la marque italienne IVECO), fait partie des oligarques à l’image de Tahkout ou Oulmi qui ont bâti l’essentiels de leurs fortunes dans le cadre de la loi sur le « montage de véhicules » en bénéficiant des avantages financiers et para-financiers que ces textes prévoient. Et c’est dans ce cadre là qu’il est inquiété.

Mohamed Bairi, Fares Sellal, une histoire de 200 Millions d’Euros…

Mais c’est aussi sa proximité avec le fils de l’ex-premier ministre Abdelmalek Sellal. Ainsi, selon les observateurs, Mahomed Bairi est directement impliqué dans le dossier de son cousin Ahmed Mazouz, détenteur de la célèbre marque d’eau fruitée N’GAOUS et associé à Fares Sellal dans le scandale du projet de la première raffinerie de sucre Algérienne à Larbatache dans la wilaya de Boumerdes…

Mazouz, Sellal et la raffinerie de sucre de Boumerdes…


Lire aussi :



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :