« Benhadid, Rebrab, Hannoune » : Les erreurs du Hirak / Le coup de gueule de Bachir Derrais

« Oui, le Hirak fait aussi du populisme.  »

Bachir Derrais

Mon Point de Vue / Par Bachir Derrais

L’une des erreurs que le Hirak a commis est le silence sur les arrestations de Belhadid , Rabrab , Ali Guediri et Louisa Hanoune. Tout le monde sait qu’ils ont été arrêté pour idées et activités politiques donc sont des détenus d’opinion.

Le dossier de Rebrab est vide il n’a pris ni prêt bancaire ni privilèges énorme contrairement à ce que ces détracteurs et concurrents (Said Bouteflika Ali Haddad Tahkout et Kouninef tentent de faire croire à l’opinion publique en payant des organes de presse et des journalistes pour le salir.

Certes il avait reçu quelques avantages fiscaux dans les années 90 comme tous les autres opérateurs mais depuis, les impôts et les taxes douanières que investissements ont payés au trésor publique représentent 100 fois les exonérations fiscaux qu’il avait bénéficié en 1994.

Aujourd’hui, on lui reproche une surfacturation pour deux machines qui coûtent 5 millions d’euros plus la création d’une société en Suisse qu’il utilise comme plateforme de négoce pour ces contrats.

C’est de la foutaise ! Un redressement fiscal aurait largement suffit pour ce genre d’infraction si cette infraction existe.

Quand à Ghediri idem son dossier est vide c’est un règlement de compte Pourquoi on a pas soutenu Ali Ghediri ,que reproche lui reproche le Hirak exactement ? Sa carrière militaire? Son grade d’ex général? Est-ce un crime de faire une carrière militaire? Il est retraité de l’armée donc devenu citoyen ordinaire et il a tout les droits de faire de la politique…

Idem pour BELHADIDI (je tiens à préciser que je ne connais ni l’un ni l’autre je ne leur jamais serré la main ni je les ai rencontré de ma vie)

Pourquoi je parle de ces détenus politiques oubliés ?

Parce-que si le Hirak avait protesté des le départ contre ces arrestations le pouvoir n’aurait jamais osé emprisonner Lakhdar Bouregaa, Samir BELARBi, Fodil Boumala, Karim Tabou, les militants de RAJ et les autres jeunes manifestants.

Ceux qui étaient convaincus de cette injustice n’ont pas osé dénoncer cette injustice par peur qu’ils soient taxés de proches du DRS ou de je ne sais quoi.

Oui, le Hirak fait aussi du populisme.

Bonne fin de soirée

 Bachir Derrais, Le 19 Octobre 2019

Issad Rebrab parle…


Lire aussi:


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :