Arrestation de Tliba : Londres, Tunis ou El Oued ? Les 3 thèses de la Presse…

Une chose semble admise par tous les titres de ce presse ce jeudi 17 octobre : Baha Eddine Tliba est entre les mains des autorités algériennes.   

Pourtant, trois thèses se dégagent sur les circonstances ayant abouti à ce résultat.

Il était caché dans la ville d’El Oued…

Pour le site ALG24 (proche du pouvoir) qui a rapporté l’information de son arrestation dans la nuit de mercredi à jeudi, Tliba « était caché dans la ville du sud El Oued bénéficiant de la complicité de proches ».

Arrêté en Tunisie et rapatrié…

De leur côté, plusieurs autres titres, dont le site TSA confirment l’arrestation, mais indiquent qu’il a été arrêté en Tunisie et rapatrié.  

Tliba était bien à Londres et a négocié son retour …

Enfin, une troisième thèse indique que Tliba était bien au Royaume-Unis et que, comme l’indiquait El Watan dans une précédente édition, il a bien entamé une procédure pour un statut de réfugié politique.  Pour les tenants de cette thèses, dont Algérie Part s’est fait l’écho, Tliba aurait négocié son retour avec les autorités.

C’est en tout cas ce que le site avançait quelques heures avant l’annonce de l’arrestation de Tliba, dans son édition d’hier mercredi 16 octobre.  Il avait également révélé que « le député a entamé ces jours-ci des pourparlers et des négociations avec des émissaires dépêchés par le clan Gaid Salah, le chef d’Etat-Major de l’ANP ». Et d’ajouter que « les négociations ont beaucoup avancé » et que « le retour de Tliba sur le territoire national est attendu dans les jours à venir ». 


Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :