De son lointain exil espagnol, le Général Belkecir vend une Villa pour 3 Milliards en… Algérie ! « Business as usual » (2 Photos)

Alors qu’avec la chute et la mise en détention de l’ex ministre de la Justice, Tayeb Louh, beaucoup ne donnaient pas cher de sa peau, l’ex patron de la gendarmerie nationale le Général Ghali Belkecir revient dans l’actualité de son lointain exil espagnol, d’où il suit les péripéties algériennes, du haut du balcon de sa belle résidence à Barcelone.

Ainsi, selon ce que rapporte le site Algérie Part, dans un post Facebook, daté de mercredi 2 octobre, le Général Ghali Belkecir, et sa femme Fatiha Boukhers, ex-présidente de la Cour de Tipaza, ont, le plus simplement du monde et sans difficultés particulière, revendu une autre de leur villa située à Mostaganem.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Business as usual » …

Selon le site, le couple se serait séparés de leur « immense » bâtisse située sur la route d’Oran à 3 milliards de centimes. L’acheteur serait un commerçant originaire de Mascara qui, selon Algérie Part, a d’ores et déjà « commencé des travaux d’aménagement pour transformer une partie de cette villa en un supermarché ».

L’intermédiaire qui a pu mener les négociations entre les deux parties est le propriétaire de la  Cafétéria « Le Diplomate » à Mostaganem. Selon le site, la transaction a été conclue chez un notaire à Oran qui n’a pas éprouvé de craintes particulières de voir l’acte bloqué au niveau de l’enregistrement.

Avec les différents trains de vie des oligarques nés du système Bouteflika en Algérie comme en Europe, il semblerait que la récupération de l’argent volé par le clan Bouteflika ne soit pas dans l’agenda de la Justice et des nouveaux maîtres de la place qui appellent la population à aller voter pour une autre Algérie…


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :