Révélation / Hôpital d’El Oued : Alors qu’Ennahar incrimine les Cubains, Observ’Algérie met à nu la gestion de Hezbellaoui !

Huit nouveau-nés ont brulés vifs à l’hôpital d’El Oued dans la nuit de lundi à Mardi 24 septembre, suite à incendie qui s’est déclaré au niveau de l’aile maternité de l’établissement.

Bien que les responsables en poste au niveau local comme au ministère, assistés de la chaine Ennahar, tentent de noyer leurs responsabilité en incriminant le staff Cubain, Observ’Algérie fait une révélation fracassante sur les circonstances qui ont conduit à la mort de la manière la plus atroce de 8 bébés !

Ainsi dans son édition du 25 septembre, le site révèle qu’une source lui a confié qu’il « est vrai que l’incendie a été déclenché par un appareil anti-moustiques, mais il faut savoir que le mur du service néonatalogie est couvert de plastique, de PVC, une matière contraire à la réglementation ». De plus, ajoute la même source : « le service ne dispose que d’une seule entrée, une seule fenêtre, donc aucune issue de secours ».

Aussi, pour lui, la raison principale de la propagation rapide des flammes sont les tuyaux de protoxyde d’azote (N2O) et d’oxygène (O2). « Le feu a été très rapide. En dix minutes, il s’est déjà propagé dans toute la chambre.

Le staff Cubain : Le bouc-émissaire !

Cette source affirme ainsi que « les médecins et l’équipe de garde n’ont rien à voir avec l’incendie. Ce n’est qu’une manœuvre du ministère pour dégager ses responsabilités ». Et pour enfoncer le clou, le site rappelle que « c’est le troisième incendie dans cette structure ».

Rappelons qu’en quête d’un bouc-émissaire, les responsables de la Santé en Algérie n’ont rien trouvé de mieux pour ne pas assumer que d’accuser les médecins et paramédicaux Cubains ! C’est en tout cas ce que tente de vendre à la population le média relai des officiels, Ennahar.

Les algériens ne doivent pas assumer les erreurs des cubains

Ainsi, selon le site Ennahar Online, « le staff en charge du service maternité de l’établissement hospitalier Bechir Bennacer d’El Oued, n’est pas Algérien ! ». « La gestion du service est du ressort du ressort du staff cubain’, affirme le site dans son édition du 25 septembre.

Le même média ne précise toutefois pas si les médecins cubains sont également chargés d’acheter et d’installer les appareils anti-moustiques et les matériaux de construction des murs du service de maternité dont ils ont la charge !

Une infirmière Cubaine sous mandat dépôt

Pour l’heure, une infirmière Cubaine a été mise sous mandat dépôt. Une pédiatre de la même nationalité doit prochainement être entendue par les autorités judiciaires d’El Oued. Ce qui ne manquera pas de faire réfléchir les autorités cubaines sur l’opportunité de continuer à travaille dans cet environnement où la moindre bavure de gestion des locaux, est systématiquement rejeter sur les professionnels de Santé étranger qui y travaillent…

La gestion de Hazbellaoui mise à nu !

Certains observateurs ne manquent pas de rappeler que la « réhabilitation » de cet établissement (qui comprend l’installation du mur en PVC) a été exécuté du temps de l’ex-ministre de la Santé, Mokhtar Hezbellaoui dont la gestion crasse du secteur aura été marqué par rien de mois que l’apparition d’une épidémie de choléra et aura fait fuir des milliers de médecins (6000 rien qu’en France). Le coup de grâce au massacre de l’hôpital qu’avait déjà entrepris son prédécesseur, Abdelmalek Boudiaf !

Celui-là même qui sans rougir osait comparer les mouroirs algériens aux hôpitaux européens et américains…  Il fallait oser le faire. Le ministre Algérien de la santé Abdelmalek Boudiaf l’a fait !

« Nous avons les moyens que n’ont pas beaucoup de pays Européens » / Abdelmalek Boudiaf

Une Omra et on efface tout !

Enfin, rappelons que le Wali d’El Oued, un certain Abdelkader Bensaid a décidé d’offrir une Omra  (petit pèlerinage religieux) aux huit familles qui ont perdu leurs bébés. Ce qui leur fera une bien belle jambe ! De la religion, encore, en guise de bilans et de rapports…  et aux frais des caisses du peuple, s’il vous plait !


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :