Quand Echourouk donne le nom de Mohamed Chorfi, 34 minutes avant l’élection ! 1ere fraude avant « les présidentielles »…

L’amateurisme des médias du pouvoir a encore frappé !

Alors que le Pouvoir, dit avoir organisé une élection « NAZIHA et CHAFAFA » (NDLR : on ne sait pas ce que ça veut dire) ;

Alors que le coordinateur de l’instance de dialogue et de médiation, Karim Younès, et les membres de l’Autorité électorale négocient et discutent encore de celui qui sera le président de l’autorité indépendante des élections dont la mission sera d’organiser un scrutin présidentiel ;

La chaîne proche du Pouvoir Echourouk TV donne le résultat ! (capture réalisée par Algérie Part)

34 minutes avant l’élection !

Ainsi, 34 minutes avant la fin des négociations, la chaîne proche du pouvoir Echourouk TV annonce que celui qui prendra la tête de cette autorité est l’ex-ministre de la Justice et conseiller de Bouteflika, Mohamed Chorfi !

Algérie Part relève cette incroyable toute première fraude électorale et poste sur sa page facebook :

« 🛑Hallucinant ! Les résultats de l’élection du Président de l’Autorité électorale dite indépendante ont fuité avant même que le vote (à main levée) n’ait lieu.
Mohamed Chorfi (ex-ministre de la Justice) vient juste d’être élu, alors qu’un média (voir capture) l’a annoncé 34 minutes avant son élection. Comment voulez-vous faire confiance à cette Autorité dite « indépendante » ?! »

Qui est Mohamed Chorfi ?

Selon ce que rapporte le site TSA, Mohamed Chorfi était entre autres :

  • Conseiller de Bouteflika de 1999 à 2002 et de 2012 à avril 2019
  • Ministre de la justice de Juin 2002 à mai 2003 (Gouvernement Benflis)
  • Ministre de la Justice de septembre 2012 à septembre 2013 (Gouvernement Sellal)

En résumé, un produit du système pur jus !   

Mohamed Chorfi, 15 septembre 2019

Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :