Abdou Semmar à la rescousse de Gaid Salah : Quand Algérie Part explique le bien fondé de l’arrestation de Karim Tabou !

Alger – Vendredi 13 Septembre : Le Fils de Karim Tabou en pleure…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Maintenant que  Abdelmoumen Ould Kaddour (Ex-PDG de Sonatrach) s’en est allé, Abdou Semmar semble se chercher un nouveau parrain. La thèse (largement diffusée sur le Net) de l’offre de service de Abdou Semmar destinée aux puissants de l’heure fait son chemin et chaque jour apporte sa petite touche l’accréditant.

Dans l’édition d’hier jeudi 12 septembre d’Algérie Part, Abdou Semmar publie un article qui vient donner du crédit à la mise sous mandat dépôt, le même jour, du président de l’Union démocratique et sociale (UDS), Karim Tabou, par le Juge d’instruction près le tribunal de Koléa (Ouest d’Alger).

Ainsi l’argument de « participation à une entreprise de démoralisation de l’Armée », en application de l’article 75 du code pénal, brandi par la Justice Algérienne, ayant été largement et superbement raillé par les commentateurs (notamment sur internet), Abdou Semmar apporte d’autres arguments se voulant plus crédibles. En tout cas, c’est ce que semblent croire plusieurs observateurs.

Investigations d’Algérie Part au cœur de Antar !?

D’entrée, Abdou Semmar (résident en France) évoque des investigations faites par son site Algérie Part au cœur des Services Secret Algériens : la caserne ANTAR, relevant de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) – (l’emblématique caserne de l’ex-DRS à Ben Aknoun) !

Et de se lancer dans un récit étonnant et pour le moins précis sur l’interrogatoire qu’aurait subi Karim Tabou.

« Karim Tabbou a subi un long interrogatoire qui a été divisé en trois parties et qui a duré presque 24 heures ! », écrit Abdou Semmar. Poursuivant, il assure avec une précision quasi-militaire, que « Karim Tabbou a été soigneusement et sévèrement questionné ».

A l’attention des Républicains et Démocrates

Et d’évoquer, à l’attention de son lectorat républicain et démocrate, les fréquentations sur lesquels Karim Tabou aurait été interrogés.

Sur ce sujet Abdou Semmar écrit : « Karim Tabou a été interrogé sur ses voyages à l’étranger, notamment s’agissant de ses participations sur le plateau d’Al-Magharbia ». Mais également, ajoute-t-il,  sur « ses relations avec des membres du Mouvement Rachad regroupant des personnalités hostiles au régime algérien comme Mourad Dhina ou Larbi Zitout ».

De quoi faire réfléchir les démocrates et républicains algériens sur les fréquentations peu recommandables de ce proches de terroristes, Karim Tabou !

(NDLR: Dhina qu’Abdou Semmar avait invité dans un débat organisé à Paris – voir article : « Abdou Semmar invite les jeunes à débattre avec le terroriste Mourad Dhina ! Rappel de la pétition du 9 Mars 2012…« )

A l’attention des islamistes, des BADISSI et anti-janviéristes

A l’attention de son lectorat islamistes, BADISSI et anti-janviériste, Abdou Semmar indique : « Nos sources certifient que Karim Tabbou a été interrogé aussi sur ses « potentiels » contacts avec Khaled Nezzar (…). Les « services algériens » se sont intéressés également aux activités de Karim Tabbou à Alger et ses rencontres avec des « anciens officiers du DRS » réputés pour être proches du général Toufik, l’ex- célèbre patron du DRS et ennemi juré d’Ahmed Gaid Salah. »

Là aussi, ce lectorat aura du grain à moudre…

Bref, il y’en avait pour un peu tous les goûts, histoire de donner du crédit à une arrestation qualifiée par les algériens ce vendredi 13 septembre lors de cette 30e manifestation nationale pour le départ du système de « liberticide ! » (pour les plu soft).

« Démoralisation des troupes », article 75 du code pénal

Officiellement, Karim Tabou est accusé de « participation à une entreprise de démoralisation de l’Armée », selon les termes de l’article 75 du code pénal. (Il encourt, selon les juristes, jusqu’à 10 ans de prison)

Une accusation pour le moins curieuse qui a largement été raillée sur le réseau social Facebook :

Amria Bouraoui partage un Post et le commente :

-Qu’est ce que t’as frérot ?
-Karim Tabou m’a démoralisé.

Commentaire du Docteur Bouraoui : « C’est le résultat de ton discours (s’adressant à Gaid Salah). C’est ce qui humilie l’Institution ».


Sur le même thème :



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :