Guerre de visa entre Alger et Ankara : Le MAE applique « le principe de réciprocité » contre le pays des 40 Millions de touristes par an !

La Turquie (2018) :

  • PIB : 2294 Milliards de Dollars,
  • 7e puissance économique d’Europe,
  • 13e puissance économique mondial.

Guerre de visa entre Alger et Ankara

« Nous n’avons rien à perdre. Nous appliqueront le principe de réciprocité. C’est eux qui ont des projets et des investissements en Algérie ! »

C’est l’incroyable réponse du ministre des Affaires Etrangères algérien, Sabri Boukadoum, qui était interrogé, hier mardi 3 septembre, sur la nouvelle politique de visa de la Turquie vis à vis des demandes algériennes.

« Qui n’a rien, n’a rien à perdre ». Un aveu sans ambiguïté sur l’état de l’Algérie qui n’a rien et qui donc « n’a rien à perdre ».

200.000 algériens en Turquie contre 1000 Turcs en Algérie !

En chiffre, plus de 200.000 Algériens ont visité la Turquie durant l’année écoulée (2018). Si certains utilisent la Turquie pour se rendre en France pour fuir leurs conditions de vie en Algérie, la majorité sont des jeunes appelés « BUSINESSYA » ou « SHAB EL CABA ».

A comprendre : des jeunes qui achètent des marchandises Turques pour les revendre en Algérie. Des produits qui vont de simples gaufrettes ou chocolats, en passant par des produits d’entretien, vêtements, outils, smaprtphones…etc. Toutes ces petites choses que tous les pays du monde produisent localement, mais que l’Algérie ne sait toujours pas produire, en quantité suffisante, un demi-siècle d’indépendance après !

Face à ça, quelques turques ne viennent en Algérie que dans le cadre d’exécution de chantiers et de projets de plusieurs millions de dollars ! Quelques centaines à peines, selon divers sites d’information.

La Turquie, le Tourisme… En chiffre

Où en est l’Algérie devant ces chiffres ?

La Turquie le pays au PIB de 2294 Milliards de Dollars, 7e puissance économique d’Europe, 13e puissance économique mondial ! (2018)

Pour ne citer que le Tourisme en 2018, près de 40 millions de touristes étrangers ont visité la Turquie. Une hausse de 21,84% par rapport à 2017.

La majorité des visiteurs étrangers en 2018 sont venus de :

  • Russie – 5,9 millions de visiteurs
  • Allemagne – 4,5 millions
  • Bulgarie – 2,4 millions

Dans l’ouest de la Turquie, à Ephèse, vestige de la cité byzantine qui abritait un grand temple dédié à Artémis, l’une des sept merveilles du monde, environ 1,5 million de personnes sont venues en 2018.

L’affaire : Durcissement et limitation du visa électronique

Rappelons que la Turquie  a fait savoir au courant de cette semaine écoulée, avoir décidé de durcir davantage les conditions d’octroi de visa pour les Algériens. Ainsi, à partir du 1er octobre 2019, le visa C1 (pour les personnes âgées entre 18 et 35 ans) sera « totalement annulé ».

Par contre, à compter de la même date, le visa B1 (pour les personnes âgées de moins de 18 ans et de plus de 35 ans) sera toujours délivré, sous réserve de répondre à un certain nombre de conditions.

Le postulant devra avoir «un visa ou une résidence en cours de validité pour les Etats-Unis, le Royaume-Uni ou l’espace Schengen ». Celui qui ne remplit pas ces conditions « va devoir faire une demande de visa (vignette sur passeport) auprès des services consulaires de l’ambassade de Turquie en Algérie ».


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :