Pour rendre l’économie compétitive, l’Algérie sort le grand jeu : Arabiser les enseignes des magasins !

 Les magasins de 2m2 qui pullulent dans la capitale algérienne, mal aérés, qui vous obligent à consommer debout sur le trottoir. La saleté et le manque d’hygiène qui caractérisent les grands boulevards commerciaux algériens. Le non respect des règles d’affichage des prix. L’arnaque à la marchandise…

Toutes ses petites et grandes choses qui font le Commerce en Algérie ne semblent pas déranger, outre mesure, les responsables algériens.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il est pourtant une question qui préoccupe les idéologues qu’a hérité l’Algérie en guise de gestionnaires : La langue d’écriture des enseignes commerciales des magasins.

Ainsi, selon ce que rapporte le site Algérie Eco, ce mercredi 28 Août,une instruction du ministère du Commerce oblige désormais les commerçants de mettre en avant la langue arabe sur les devantures de leurs magasins.

Ces deniers ont 7 jours (à partir de ce mercredi 28 août 2019) pour exécuter cette instruction sous peine de sanctions administratives pouvant aller jusqu’à la fermeture de l’établissement.


Résultat de 60 ans d’arabisation…

Sur la photo : Réparation de tuyaux d’échappement. 

Pour l’algérien sujet à l’arabisation : 

En français donne : Réparation des « CHAQUEMENTS » (qui ne veut rien dire en français). 

Et arabisation oblige, sa traduction « الشكمنات » (CHAKMANAT) (qui ne veut tout autant rien dire en arabe).


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :