Enterrement de la petite Sofia : Chronologie de l’affaire du scandaleux Imam de Kouba…

Samedi 24 août – Début d’après-midi :

Le journaliste Youcef Nekaa poste sur son mur Facebook une information indiquant que l’imam de Kouba refuse d’accomplir la prière funéraire pour la petite Sofia, 12 ans, décédée dans la soirée de Jeudi lors du concert de Soolking.

Selon le site Bejaia News qui a relayé cette information, « cet homme de religion est allé jusqu’à fustiger les parents ayant toléré que leur fillette prenne part à ce concert musical ».

L’home de religion a ajouté que «L’islam interdit d’assurer une prière funéraire à une personne décédée dans un concert musical ».

Tollé sur la Toile Algérienne et Mondiale !

L’incroyable information est relayée dans le réseau mondial. Le tollé est général. Plusieurs personnalités commentent :

(J’ai eu écho que l’imam de Kouba a refusé d’accomplir la prière funéraire pour une fillette de 12 ans, une des victimes de la bousculade du chanteur Soolking.

S’il s’avère que l’information est vraie.

1-La prière funéraire n’est pas un droit de l’imam. Il ne peut l’accomplir que sur autorisation des parents. Ce qui veut dire que n’importe quel membre de sa famille peut le faire dans la mosquée pour la simple raison que la mosquée n’appartient pas à l’imam. Il n’est qu’un fonctionnaire dedans.

2-Je dis à cet imam, ta prière tu peux te la garder. La fillette n’en a que faire de ta prière.)

Vers, 16h30, sous le Post du journaliste Youcef Nekaa, des centaines de commentaires injurieux, des insultes, des attaques verbales, des accusations d’islamophobie… Des sources évoquent des pressions, voire des menaces contre le journaliste.

Samedi 24 août – Après-midi (retournement de veste de l’Imam)

Devant le scandale qui prend des allures mondiales, l’Imam accepte d’accomplir la prière funéraire. Comme il a raté la première prière de l’après-midi ( Dorh 13h, celle où habituellement les enterrements sont faits), c’est vers 16h, durant la deuxième prière (Asr) que l’enterrement est effectué.

Il prononce toutefois, selon plusieurs témoignages, un discours « durs envers les parents » et épargne les autorités chargées de l’organisation du concert.

Samedi 24 août – Fin de journée

Vers 17h, quelques heures après le scandale, le journaliste fait volte-face. Il nie tout en bloc et supprime son post. Il dit que les mots ont dépassé sa pensée. Il s’en excuse profondément auprès des religieux pour qui dit-il « il a le plus grande respect ».

Samedi 24 août – Fin de journée / Khaled Drareni témoigne :

(Je viens de confirmer avec un parent de la jeune Sofia que l’imam de la mosquée de Kouba a effectué vendredi la prière sur elle et sur 2 autres personnes à l’heure du Asr, mais durant le prêche de la prière du vendredi il a tenu des propos durs sur les parents.)

Épilogue

Contrairement à ce qui se colporte et ce que tente de vendre certaines pages et commentaires, il ne s’agit pas d’un fake News. Il s’agit d’une information vérifiée et vérifiable, qui a subis plusieurs coups de théâtres.

En attendant un autre coup de théâtre concernant « les propos durs envers les parents » rapportés par le journaliste Khaled Drareni et plusieurs autres sources.

Attendu qu’un Imam qui se permet d’accabler des parents qui viennent de perdre leur bébé tout en épargnant les premiers responsables du drame que sont les pouvoirs publics, est tout aussi scandaleux qu’un imam qui se permet de juger et refuse d’accomplir la prière funéraire pour une petite ou grande fille sous quelque prétexte que ce soit. En tout cas tant qu’il ne prouve pas de sa détention d’un mandat de Allah lui conférant cette aptitude…

Le Rappel…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :