En sortant du Buckingham Palace, la somptueuse villa de Rym Sellal, QG de The St Victoire Estate Limited !

«  En janvier 2007, la fille de Sellal n’a pas encore 32 ans. Elle est célibataire et travaille comme « analyste » à Londres. A Londres, la fille de Sellal habite un des quartiers les plus chics de la ville, entre le Buckingam Palace et le Kensingtone Palace, résidences officielles des souverains britanniques. C’est vous dire que les Sellal, c’est pas les Thénardiers ».

Lien origine de la photo : Rym Sellal en compagnie de son mari libanais, Ramsay André Al Asmar. Salon du Livre (SILA) 2017.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une information pas totalement fraîche, mais que le journaliste Farid Alilat a tenu à rappeler dans un post facebook publié sur sa page.

Londres, base arrière du business de Rym Sellal

C’est d’ailleurs à partir de la capitale anglaise que la fille de l’ex-premier ministre Abdelmalek Sellal actuellement en prison avec son fils Fares, que Rym gère avec celui qui deviendra son mari Ramsay André El-Asmar, leur société immobilière The St Victoire Estate Limited. Créée en 2013, cette société gère plusieurs biens immobiliers dont la valeur est estimée à plus de 600 mille livres sterling, une somme qui équivaut à 654 526.45 euros.  

Selon les révélations du site Algérie Part datée de 2017, The St Victoire Estate Limited est également comme adresse associée une société offshore aux Seychelles : The Green Light Limited (créée pour détenir 100% des actions ordinaires de la société immobilière : The St Victoire Estate Limited, basée à Londres) précise le site.

Pourquoi Les Seychelles ?

Il faut savoir qu’immatriculer une entreprise aux Seychelles permet d’échapper à la surveillance fiscale et fournit surtout un refuge très sûr pour des fonds d’origine douteuse ou difficile à justifier. Aux Seychelles, il suffit de débourser entre 500 et 1 500 euros pour créer son entreprise. L’affaire est conclue en vingt-quatre heures, et les avantages sont multiples.

La société paie à l’Etat seulement 100 dollars de taxe par an, quel que soit le montant de son chiffre d’affaires ou de son bénéfice ; l’identité du bénéficiaire économique n’est pas divulguée ; la comptabilité n’est pas à déposer et le secret bancaire est inviolable.

Rym Sellal, The British Citizen …

Ainsi, concluait le site, grâce à toutes ces options, Rym Sellal, qui détient également la nationalité britannique, et son mari espéraient certainement soustraire à la vue du fisc une partie de leur argent dans une totale discrétion. Mais ce placement dans un paradis fiscal encore méconnu par le grand public soulève de nombreuses interrogations sur l’origine de la fortune de la fille de l’ex-Premier Ministre et de son mari.  


Lire aussi :


Gaid Salah veut rouvrir le dossier de la société offshore de Rym Sellal liée à Chakib Khalil !
Une Bijouterie dans la villa de Staoueli de Farida Sellal… Le trésor de l’ « Imzad » enfin découvert !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :