Un Tsunami nommé EURL GM Trade : Fares Sellal risque 15 ans…. Découvrez les 8 charges retenues

Huit chefs d’inculpations ont été retenues contre fils de l’ancien Premier ministre, Abdelmalek Sellal, Fares, impliqué dans l’affaire du Groupre Mazouz. Des charges lourdes pour lesquelles il encoure, selon les juristes, jusqu’à 15 ans de réclusion…

Il s’agit selon le communiqué de la Cour d’Alger rapporté par la presse ce jeudi 4 juillet de :

  • Blanchiment d’argent,
  • Transfert de biens obtenus par des faits de corruption à l’effet d’en dissimuler la source illicite dans le cadre d’un groupe criminel,
  • Dilapidation et utilisation de fonds de banques,
  • Incitation d’agents publics à exploiter leur influence effective et supposée dans le but de bénéficier d’indus privilèges,
  • Financement clandestin des partis politiques,
  • Bénéfice du pouvoir et de l’influence des agents de l’Etat, des collectivités locales, des entreprises et institutions publiques de droit public et des entreprises économiques publiques ou des établissements à caractère industriel et commercial (EPIC) durant l’établissement de contrats et marchés à l’effet d’augmenter les prix et de modifier, en leur faveur, la qualité des matières, services et approvisionnement.
  • Abus de pouvoir intentionnel l’effet d’accorder d’indus privilèges en contravention des lois et des règlementations,
  • L’établissement de contrats en contravention des dispositions législatives et réglementaires en vigueur en vue d’accorder d’indus privilèges à l’autrui,
  • Dilapidation des deniers publics.

Un Tsunami nommé, EURL GM Trade…

Dans ce scandale nommé « Groupe Mazouz », après avoir entendu les prévenus lors de la première comparution, le juge a ordonné le placement en détention provisoire de :

  • L’homme d’affaires, gérant et propriétaire du Groupe Eurl GM Trade, Ahmed Mazouz,
  • Le fils de l’ancien Premier ministre, Abdelmalek Sellal, Fares,
  • Deux (02) cadres du ministère de l’Industrie et des Mines,
  • Deux (02) gérants de deux sociétés privées.

L’épouse du principal mis en cause, Mazouz Ahmed, a quant à elle été placée sous contrôle judiciaire.

Vingt-trois (23) personnes morales ont été également accusées, il s’agit d’entreprises commerciales, propriétés de l’accusé principal.

2 Premier ministres, 3 Ministres…

Concernant les personnes restantes et compte tenu de leurs fonctions à la date des faits, ajoute le communiqué de la Cour d’Alger, il a été décidé de transmettre le volet de leur dossier au Procureur général près la cour d’Alger. Il s’agit de :

  • Ahmed Ouyahia, Ex Premier-ministres
  • Abdelmalek Sellal, Ex Premier-ministres
  • Youcef Yousfi, Ex-ministres de l’Industrie et des Mines
  • Abdesselam Bouchouareb, Ex-ministres de l’Industrie
  • Abdelghani Zaalane, Ex-ministre des Travaux publics et des Transports

Lire aussi :


Raffinerie de Boumerdes à 200 Millions d’Euros : Fares Sellal et Ahmed Mazouz sous mandat dépôt !

9 commentaires sur “Un Tsunami nommé EURL GM Trade : Fares Sellal risque 15 ans…. Découvrez les 8 charges retenues

Ajouter un commentaire

  1. Bien mal acquis ne profite jamais Jean de la fontaine maintenant il faut payer l’addition bandes de voleurs ont devraient les amputer comme en Arabie saoudite

  2. La gangrène a pris de l’ampleur il faut amputer sinon tout le corps en pourrira ainsi la gangrène Ouyahia et compagnie a ravagé une Algérie fragile qu’il fallait agir et vite sinon notre pays mourra a feu doux

  3. C’est quoi  » il risque 15 ans » pour sabotage et dilapidation des biens , des gens pareils doivent être condamnés à de lourdes peines telles la perpétuité ou encore mieux la peine de mort.

  4. Ces truands ,comme il y en a par centaines d’ailleurs ont pillé toutes nos ressources et ont freiné l’essor du pays ,s’en sont servi et n’ont jamais servi l’Algerie des martyrs oui des martyrs ,car le sacrifice n’a pas de prix , »ils nous ont fait revivre en vingt ans ce que le colonialisme français n’a pu faire en 132 années par la bénédiction de leur Fakhamatouhoum ,à leur tête la famille Bouteflika qui ne doivent pas être épargnés.

  5. avant tout …il faut modifier la lois de lute contre la corruption…alors 15 ans c est tres insufusant 15 an de preson pour 1 tres grand criminel economique et trahison ..pareil

Répondre à Norebi Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :