Quand le Ministère des Moudjahidines faisait de la jeune Veuve du Colonel Ali Mellah, une… femme de ménage !

L’histoire retiendra qu’à l’indépendance de l’Algérie, la jeune Veuve du Colonel Ali Mellah a été recrutée par le Ministère des Moudjahidines comme femme de ménage…

Qui était le Colonel Ali Mellah ?

Mis à part l’histoire officielle, que je vous épargne, on ne sait pas grand-chose de celui qui fut un des grands stratèges de l’Armée de libération nationale durant la guerre.

Ce qui est sur, c’est que plusieurs sources attestent que comme Krim Belkacem, comme Abbane Radhane, comme beaucoup d’autres encore, il a été assassiné par un frère d’arme du FLN.

A sa mort, il a laissé derrière lui, dans son village de Taka, relevant de la commune de M’kira, dans la région de Draaâ-El-Mizan, une veuve aujourd’hui âgée de plus de quatre-vingts ans.

Cette jeune veuve a été abandonnée par l’Algérie indépendante. Et c’est avec un salaire de femme de ménage qu’elle a élevé son seul et unique enfant : Amar, aujourd’hui sexagénaire.

(Voir article complet sur Liberté).


Sur le même thème :


« Tu es mort ! » : Benyoucef Mellouk menacé de mort par des Magistrats et anciens Moudjahidines !
Echourouk et l’ENTV lynchent Lakhdar Bouregaa… Bachir Drais répond, Les anciens moudjahidines aux abonnés absents !
Debrief 2018 : Abane Ramdane « Un Traître », La Révolution Algérienne « Une révolution islamique »… Un colloque islamique l’affirme à Alger le 1 janvier 2018 ! (Vidéo)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :