50 Milliards d’Euros : Après Maître Belhocine en Suisse, Sifaoui crée un collectif en France… La traque gagne l’Hexagone !

Les choses semblent avoir bien évolué depuis l’annonce en mars 2019 par Mohamed Sifaoui du lancement d’un collectif d’avocats en vue de poursuivre en justice en France les responsables algériens pour leurs bien mal-acquis estimés à plus de 50 Milliards d’Euros.

Ainsi, après Maître Lachemi Belhocine en Suisse, c’est dans l’Hexagone que Mohamed Sifaoui compte lancer la traque des oligarques corrompus du FLN. Selon ce que révèle le journaliste sur sa page, les premières requêtes devraient incessamment être instruites.

« Nous travaillons d’ores et déjà sur des procédures qui seront lancées en France prochainement contre des responsables ou d’anciens responsables algériens pour des biens mal-acquis ». C’est ce qu’écrivait en mars, Sifaoui sur page lors de l’annonce de la création de ce collectif.

Appel à témoignages…

Dans cette ordre d’idées et afin d’étoffer ses dossiers, le journaliste a ouvert sa boite de messagerie pour les témoignages ou autres dossiers ou pistes d’enquêtes :

« Nous recherchons tout témoignage et sommes intéressés par tout signalement », dit sifaoui dans son post. Les informations à communiquer doivent être précises : un nom d’un responsable et un bien immobilier – avec adresse précise – détenu en France en son nom, au nom d’un membre de sa famille, d’un prête-nom ou d’une SCI. N’hésitez pas à signaler (par messagerie).

Appréhendant les attaques de Trolls « Doubabs » qui ne manqueront pas d’alimenter la messagerie de fausses informations et autres fausses pistes, le journaliste demande au public de, « juste d’être sérieux… Nous donnons beaucoup de notre temps à titre bénévole, merci de ne pas me polluer de messages inutiles… »

Lien vers la page Facebook : Mohamed Sifaoui

La traque, au-delà de l’Hexagone…

« Par ailleurs, je vais dans quelques semaines, faire un signalement aux États-Unis auprès The Foreign Corrupt Practices Act (FCPA) concernant deux responsables algériens qui, à l’évidence, ont touché des commissions en dollars, ce qui peut relever du droit américain. L’un d’entre eux a aussi piétiné des lois américaines ». C’est ce qu’on peut également lire sur le communiqué.

Enfin, sur des cas spécifiques de détention arbitraire ou de poursuites et harcèlements judiciaires, nous comptons également saisir le Conseil des Droits de l’homme à Genève… Là aussi vos témoignages sont précieux.

« Si je n’étais pas parti, je serai mort ! »


Lire aussi :


Première victoire de Maître Belhocine : La Suisse gèle les avoirs des Bouteflika !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :