Mohamed Djamai et les 3542 réfrigérateurs LG … Une Association dépose plainte !

«Dilapidation de deniers publics», «faux et usage de faux en écriture publique» et «non-acquittement des droits et taxes douaniers ».

C’est là les griefs retenus dans la plainte déposée le 3 juin par une association internationale de lutte contre la corruption, auprès du procureur général près la cour d’Alger contre Mohamed Djamai, député FLN et secrétaire général du même parti.

Sont également cités dans la plainte du « Forum de lutte contre la corruption et de protection des droits universels » (membre observatrice de l’Onu et de l’Union européenne) : ses trois associés (parmi lesquels deux de ses frères) dans la société Salem Electronique, qui était représentante exclusive de la maque sud-coréenne LG, ainsi que 14 cadres de l’administration douanière.

2000, l’année du crime…

Dans cette plainte, le président de l’association, Sofiane Fetni, et son avocat, Sihem Kheidar, du barreau de Blida, sont revenu sur cette affaire qui avait éclaboussé, en 2000, la société Salem Electronique de Mohamed Djemai.

Ainsi, tout a commencé après l’interception par les services de la Gendarmerie nationale de containeurs de réfrigérateurs au motif de «détention irrégulière de matériels électroménagers». Aussitôt, une enquête est ouverte par l’administration douanière.

Le premier rapport révèle que Salem Electronique «s’est rendu coupable de fausse déclaration en l’espèce» en présentant plus de 3542 réfrigérateurs de marque LG, «comme produits semi-finis», donc bénéficiant des avantages liés à l’industrie de montage (SKD), qui permettent une exonération de la TVA et une bonification du taux des droits et taxes douaniers, «alors qu’il s’agit de produits finis, comme le précisent les factures établies par l’exportateur et les photos prises par les douaniers, qui montrent des réfrigérateurs auxquels il ne manque que les portes ou les moteurs».

En février 2001, une plainte pour «faux et usage de faux» contre la société est déposée auprès du parquet de Blida, réclamant la somme de 50 milliards en droits et taxes non recouvrés. Mais l’affaire est bloquée.

27 jours de black-out…

Contacté El Watan, Sofiane Fetni, président de cette association, précise que la plainte contre Mohamed Djamai, ses associés et des cadres de l’administration douanière a été enregistrée au niveau du parquet d’Alger, le 3 juin, mais à ce jour «nous attendons le retour d’écho. Nous espérons que dans le cadre de cette campagne de lutte contre la corruption, la justice rouvre le dossier Salem Electronique pour récupérer l’argent du Trésor public dilapidé, d’autant que dans cette affaire il n’y a pas de prescription».


Lire aussi :


Abdelmalek Sahraoui, le député au 83 entreprises intéresse Bab Jdid ! « FLN Connection »…
Face à l’appel de fermer le siège du FLN d’Hydra, Bouchareb recrute des vigiles !

Un commentaire sur “Mohamed Djamai et les 3542 réfrigérateurs LG … Une Association dépose plainte !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :