La Vidéo à l’origine de l’arrestation de Lakhdar BOUREGAA…

Lakhdar Bouregaa, commandant de la 4eme wilaya historique,  arrêté le 29 juin 2019 !

« Depuis le 4eme mandat, ce Gaid Salah est le commissaire politique de Bouteflika. »

« Gaid Salah accuse les jeunes de la rue d’être manipulés par des parties étrangères. Alors que c’est lui qui est allé aux Emirats-Arabe-Unis à trois reprises. Et en revenant en Algérie, il a envoyé ses associés, Ramtane Lamamra, Lakhdar Brahimi et d’autres, en Europe ».

« Il n’y a jamais eu de Pouvoir légitime en Algérie. De 1962 à nos jours, je n’ai jamais considéré ce Pouvoir comme légitime ».

« Ce Pouvoir s’est imposé par la force, la pression, la dictature, l’exclusion etc. »


(Et maintenant, ils arrêtent les héros. Ils sont devenus fous !)

Mohcine Belabbas محسن بلعباس

L’activiste Fodil Boumala

« Il a été arrêté samedi 29 juin, vers 14h, à son domicile par deux officiers des services de sécurité qui l’ont conduit, à bord d’une Renault Kangoo, vers une destination inconnue ».

Un internaute

« Bien qu’il fasse partie de ce qu’on appelle « la famille révolutionnaire », ce petit groupe drapé de la fameuse «légitimité historique» dont le FLN d’aujourd’hui a fait des licences d’importation détaxées de voitures et des pensions, Lakhdar Bouregaa reste tout de même un  symbole pour beaucoup d’Algériens. Et ces Algériens ont également le droit d’avoir leur symbole. Et même si on ne les partage pas, on n’a pas le droit de les embarquer dans une voiture française de marque Renault Kangoo! »

Premier Communiqué Officiel d’un parti politique : RCD

« Le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) a réagi à l’arrestation du moudjahid Lakhdar Bouregaa. Le parti de Mohcine Belabbas écrit dans un communiqué que « l’arrestation du Moudjahid Lakhdar Bouregaa , le commandant de la wilaya 4 historique, confirme que la vague d’interpellations de militants politiques et d’activistes du soulèvement populaire pour les jeter en prison participe d’un plan pour semer la peur, la confusion et la division dans les rangs des populations » et que » l’arrestation de Lakhdar Bouregaa  :  Cette opération a un nom: la contre révolution, elle a un chef: Gaid Salah. Elle a aussi un programme qui consiste à imposer la régénération du même système politique par l’organisation d’une farce présidentielle pour porter à la responsabilité de nouvelles potiches civiles ».


Lire aussi :


Gaïd Salah ouvre le front de la contre-révolution… Menace sur les porteurs de drapeaux amazighs / Le Matin d’Algérie commente…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :