Quand Makri noie les révélations fracassantes de la DGSE sur le FIS dans un Post raciste contre les Kabyles !

La technique est simple : créer une polémique pour en cacher une autre. Aussi appelée : »Faire diversion ».

Il ne s’est pas passé quelques heures après que d’anciens hauts responsables des services spéciaux français –DST, SDECE, DGSE , aient révélé les liens étroits entre l’ex-président français François Mitérand et le FIS, que l’islamiste Abderezak Makri trouve la parade pour faire d’une pierre deux coups : Faire oublier le sujet et envoyer une offre de services au Général Gaid Salah.

Il s’en prend frontalement aux kabyles en les accusant de collaboration avec la France coloniale. La Kabylie, la Wilaya 3, celle qui aura fourni 70% de l’effort de guerre (Un sujet sur lequel nous reviendrons).

Ce qui aura pour effet d’occuper les commentateurs.

Ainsi, pour ce rentier agrippé au mâle dominant de l’heure, un peu comme une prostituée à son mac : « l’émission donne une image claire et précise sur la conspiration de la France dans la région de Kabylie, ce qui explique de nombreux phénomènes que l’on voit aujourd’hui ». Il commentait une émission diffusée par une des chaines de télévision du système : El Bilad.

Un racisme crasse cohérent au discours de son idéologie : l’Islamisme.

Une sortie pour le moins réglée si on considère que d’anciens hauts responsables des services spéciaux français –DST, SDECE, DGSE- venaient tout juste de lancer une bombe sur les massacres d’algériens par les islamistes dans les années 90.

Ainsi, le site Algérie patriotique rapportait dans son édition du même jour (14 mai) les révélations fracassantes de ces derniers qui ont mis à nu la collusion entre l’ancien président socialiste français François Mitterrand et les cadres du FIS. Algérie patriotique site un documentaire sur l’histoire secrète des services secrets français diffusé sur la chaîne Planet+.

Quand le FIS croisait la route des espions français en Afghanistan…

Ainsi selon ce qui a été révélé : « La lune de miel entre François Mitterrand et les dirigeants du FIS a commencé en Afghanistan ». C’est ce que révèlent les témoignages accablants de ces officiers du renseignement et de l’espionnage français, qui avaient été .dépêchés sur place pour apporter leur soutien aux djihadistes (dont algériens) qui étaient utilisés par l’occident capitaliste pour combattre l’armée soviétique.

Cette relation avec les «afghans», ne cessera pas pour autant avec le retrait de l’armée russe d’Afghanistan. Au contraire, elle se renforcera même après le retour des islamistes algériens en Algérie où ils ne tarderont pas à «reprendre du service». Le soutien de François Mitterrand au FIS sera total au point où il sera le premier à «exiger» le rétablissement du «processus démocratique» dès l’interruption des élections en janvier 1992.

Son plan échafaudé pour amener le FIS au pouvoir avec la complicité négligente de Chadli Bendjedid tombera à l’eau, après une facture, au bout de 10 ans, de plus de 200.000 massacrés ! Ce qui aura contribué au maintien du Régime après que l’élite politique qui le menaçait eut été massacrée par les islamistes. Ce mouvement auquel adhère l’islamiste Abderrezak Makri président du MSP. Un fidèle à l’organisation internationale des Frères Musulmans.


Lire aussi : L’incroyable fausse vidéo de Makri manifestant dans la Capitale… Un habitant du quartier explose le montage !

Un commentaire sur “Quand Makri noie les révélations fracassantes de la DGSE sur le FIS dans un Post raciste contre les Kabyles !

Ajouter un commentaire

  1. Hey ! M. Abderezak Makri, vous comptez vous promener un de ces jours en Kabylie ? N’oubliez pas, s’il vous plait, vos baskests…
    Conseil d’un ennemi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :