Louisa Hanoune sous mandat de dépôt : Elle risque 10 ans de prison !

Ce jeudi 9 mai, Louisa Hanoune, une civile, Secrétaire Générale du parti des  travailleurs (PT), a été placée sous mandat de dépôt par le procureur du tribunal militaire de Blida.

Selon les médias publics, Louisa Hanoune a été convoquée dans le cadre de l’enquête sur Saïd Bouteflika, Toufik et Tartag pour « atteinte à l’autorité de l’armée » et « complot contre l’autorité de l’État ».

En somme les mêmes chefs d’inculpation pour lesquels sont poursuivis Saïd Bouteflika, le général Mohamed Mediène, dit Toufik, ancien patron du DRS, et le général Bachir Tartag, ex-coordinateur des services secrets et conseiller à la sécurité de Bouteflika.

Que dit la Loi ?

Selon ce que rapporte le quotidien El Watan, ces faits peuvent les conduire, dans le meilleur des cas, à une peine de réclusion criminelle allant de 5 à 10 ans, et au pire à la peine de mort. C’est, en tout cas, ce que prévoit l’article 284 sur la base duquel le juge d’instruction près le tribunal militaire de Blida, les a inculpés et placés sous mandat de dépôt.

Cet article stipule : «Tout individu coupable de complot ayant pour but de porter atteinte à l’autorité du commandant d’une formation militaire, d’un bâtiment ou d’un aéronef militaire, ou à la discipline ou à la sécurité de la formation, du bâtiment ou de l’aéronef, est puni de la réclusion criminelle de 5 à 10 ans.»

Il y a complot dès que la résolution d’agir est concertée et arrêtée entre deux ou plusieurs individus. La même disposition prévoit la peine maximale, donc dix années de réclusion criminelle, contre les «militaires les plus élevés en grade et contre les instigateurs dudit complot», mais également «la peine de mort» dans le cas où ledit complot «a pour but de peser sur la décision du chef militaire responsable».

Petite morale…

C’est officiel, l’Algérie est sous dictature militaire ! Certains diront que c’est mieux qu’un Qalifa, mais tout de même…

Le système est fort, très fort. Le seul au monde qui a trouvé l’antidote à la démocratie : l’islam politique. Un outil qui met la pression sur les plus virulents démocrates et qui fait accepter toutes les aberrations possibles et imaginables.

La leçon à retenir : la lute contre le système ne sert à rien, tant que la religion demeure une donnée de pouvoir entre ses mains. Un outil qui paralyse le peuple, la société, le pays …  

Qu’il s’agisse d’un scénario, une mise en scène, ou pas, une chose est certaine : l’Algérie est un pays régit en dehors de tout cadre légal.

Ce jeudi 9 mai, Louisa Hannoune, une civile, à qui on peut reprocher un tas de choses, est passée devant un Tribunal militaire. Demain… A qui le tour !?


Lire aussi : Said Bouteflika, Tartag, Toufik arrêtés, Les Salafistes en mission, Le FLN entre au Harem de Gaid… Le Régime passe à l’offensive !

2 commentaires sur “Louisa Hanoune sous mandat de dépôt : Elle risque 10 ans de prison !

Ajouter un commentaire

  1. Question religion, vous parlez comme les occidentaux.
    L’Algérie n’est pas encore un pays libre avec tous ses dinosaures qui sont derrière. Faut tous les éliminer.

    1. Il y a l’islam (religion) et il y’a islamisme (islam politique)… Et je fais parfaitement la distinction. En l’occurrence je parle de politique et l’islamisme en tant que mouvement politique est tout aussi critiquable que n’importe quel autre mouvement politique qu’il soit de gauche ou de droite… L’islamisme n’est pas le parti de dieu, à moins que tu ai des preuves sur le contraire. 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :