Un conseiller à la Présidence kidnappé, Hamel jugé dans le Tribunal de la femme du Général Belkecir … Règlement de comptes au sommet !

Sans surprise, la chasse aux sorcières lancée par le Général Gaid Salah pour occuper la foule et lui faire oublier sa principale revendication qu’est le changement de régime, vire au règlement de comptes !

Dans son édition de ce mardi 30 avril, le site Algérie Part révèle que le conseiller à la Présidence et responsable du service informatique du palais présidentiel, Bouabane Chouhab, est porté disparu depuis hier soir. Rien n’a filtré sur ce kidnapping qui a eu lieu dans les alentours de la Présidence : le lieu le plus sécurisé du pays. Seul indice : sa voiture a été retrouvée au niveau du parking de la présidence. 

Pour les proches il s’agit d’un enlèvement. Au vu des dossiers sensibles auxquels il avait accès de par ses fonctions, plusieurs observateurs croient qu’il est briffé sur ce qui est permis de révéler et ce qui ne l’est pas. Du moins au mieux…

Le Général Hamel sous les griffes du Général Belkecir !

Plus tôt, c’est la révélation du nom du juge devant qui a été entendu le Général Abdelghani Hamel. Selon le même site, il ne s’agit ni plus ni moins que de la femme du pire ennemi de l’ex DGSN : le Général Ghali Belkecir  , la toute puissante présidente du tribunal de Tipaza, Madame Fatiha Boukhers.

Ainsi, selon le site : « Toutes les investigations menées en ce moment à l’encontre de Hamel ont été actionnées par Ghali Belkecir  ».

Aux origines de l’animosité entre deux Généraux…

Pour l’histoire, l’origine de l’animosité entre les deux hommes a été révélée par Abdou Semmar, ce mardi 30 avril. Selon ce dernier, derrière cette opération « mains propres » lancée contre Abdelghani Hamel se cache, en vérité, un énorme enjeu de vengeance pour Ghali Belkecir .

En effet, le Général Belkecir caressait, en fait, le rêve de marier son fils, Rafik, avec la fille de Mustapha Bouteflika, l’un des frères d’Abdelaziz Bouteflika (décédé en juillet 2010 à l’âge de 57 ans).

Un mariage stratégique qui devait lui permettre de sceller une alliance sacrée avec la famille du Président de la République et partant lui ouvrir toute grande les portes du Pouvoir et une ascension inespérée pour cet officier originaire de Mostaganem cité dans de nombreuses affaires scabreuses. Notamment avec l’ex-Wali d’Alger Abdelkader Zoukh.

Quand Hamel brisait le rêve de Beleksir de devenir le beau-père de la fille du frère de Bouteflika !

Au grand dam du général Ghali Belkecir , c’est Abdelghani Hamel qui va faire capoter ce mariage tant attendu. Hamel remettra un rapport compromettant à la famille Bouteflika contre Rafik Belkecir en ce qui concerne ses agissements, sa personnalité et sa proximité avec des cercles malveillants relevant de la délinquance.

Le mariage sera, dés lors, annulé et Ghali Belkecir ne sera jamais le beau-père de la fille du frère d’Abdelaziz Bouteflika…

Épilogue…

En l’occurrence l’opération main-propre vendu par l’Etat-major à travers le Général Gaid Salah, aura vite fait de se transformer, comme d’habitude en Algérie, en tout autre chose. Pour l’occasion : un outil de règlement de comptes !

Comme quoi, l’enfer est toujours pavé de bonnes intentions en… Algérie.


Lire aussi : Désarmé, expulsé de son domicile et convoqué par le TM de Blida, Le Général Hamel première victime de Gaid Salah… Au suivant !

2 commentaires sur “Un conseiller à la Présidence kidnappé, Hamel jugé dans le Tribunal de la femme du Général Belkecir … Règlement de comptes au sommet !

Ajouter un commentaire

  1. ce que le peuple Algerien veut c est de changer au plus vite ce système opaque . Et il est impossible de commencer avec le clone de Bouteflika ( Bensallah).
    Le peuple n a aucune confiance dans ce pouvoir actuel ; le vote sera 100% faux.

Répondre à BERKAT Salah Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :