Le prophète avait « La grotte de Hira », Gaid Salah a le Mardi… Les 8 derniers commandements du Général !

  • «Le ministère de la Défense détient des informations avérées sur la corruption»
  • «Nos dossiers dévoilent des faits de spoliation des fonds publics avec des chiffres faramineux»
  • «L’amendement de la Constitution ne relève pas des prérogatives de l’armée»
  • «L’armée se garde de toute mesure arbitraire ou de règlement de comptes»
  • «Cette crise a été inventée dans le but de semer les graines de la déstabilisation en Algérie»
  • «Ce sera au Président élu de concrétiser le reste des revendications populaires légitimes»
  • «Il faut réunir les conditions idoines pour l’organisation des élections le plus tôt possible»
  • «Les arrivistes qui ont profité des richesses du pays veulent donner des leçons à l’armée»

Il s’agit là des huit points retenus de l’intervention de ce mardi 30 avril du Chef d’Etat-Major, Le Général Gaid Salah, rapportée par l’APS.

En résumé le Général dit oui à tout sauf au changement de Système :

Jusque là le peuple aura eu droit aux trois piliers sur lequel repose le Régime depuis sa prise de pouvoir il y’a un demi-siècle :

1-Le Populisme : Avec des déclarations incendiaires sur de « lourds » dossiers de corruptions que Gaid Salah aurait entre les mains. Mais aussi l’exhibition de cortèges faisant le va-et –viens depuis prés d’une semaine vers ou venant du Tribunal de Sidi Mhamed. Des mises en scènes avec des noms de choix : Ouyahia, Hamel, Loukal, Haddad, Rebrab, Kouninef… Mais aussi des promesses de poursuites contre des noms tout aussi vomis par la masse comme : Chakib Khelil, Amar Ghoul ou encore Djamel Ould Abbes

2-La peur : L’enterrement de Madani diffusé en boucle par Echorouk et Ennahar. Des images insoutenables que le régime a voulues en autorisant l’enterrement de l’Anglo-Qatari Abassi Madani. Un autre outil redoutable du Système qui fait remonter à la surface les pires blessures. Surtout que nos frères des mosquées et leurs tenues Afghanes, particulièrement biens cadrés par les caméras des télés su Régime, nous ont bien rappelé les chants macabres qui accompagnaient les massacres des années noires « ALAYHA NAHIA ALAYHA NAMOUT » (pour elle nous vivons, pour elle nous mourrons), mais aussi le célèbre « ALLAH AKBAR !»… 24h de matraquage insoutenable !

3-La division Arabes-Kabyles : L’intervention du président du MAK Ferhat Mheni à l’université de Tizi Ouzou qui n’a pas manqué de faire grimper les tentions arabes-kabyles…

ÉPILOGUE

Au final, une chorégraphie bien orchestrée pour noyer le vrai sujet. La principale revendication pour laquelle s’est soulevé le peuple : le passage à une deuxième république avec une nouvelle Constitution qui préserve les droits, la dignité et les richesses du peuple au lieu des privilèges d’un clan frappé du sceau d’une légitimité historique… Un fond de commerce pour une poignée de familles de rentiers incompétents et corrompus pour qui l’Algérie est ses richesses sont un bien familial qu’on se lègue de génération en génération !


Lire aussi : « Gaïd Salah reçoit des ordres des Emirats » : Le Général Benhadid, Ex-Commandant de la 8e BB, lance une bombe !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :