Après Dhina, Abbassi : Bouchachi, le nouveau visage de la haine… Kamel Daoud répond !

Espérer le paradis à une telle ordure, ne trompe pas sur le fond de celui qui peut faire un tel vœux. Une prière aussi obscène !