Il dénonce les attaques contre les ministres et le boycott de la conférence de Bensalah.. Gaid Salah montre son vrai visage !

« Nous avons constaté l’apparition de certaines voix qui ne veulent aucun bien à l’Algérie, appelant à l’entêtement et l’acharnement à maintenir les mêmes positions préétablies, sans tenir compte de tout ce qui a été réalisé, le rejet de toutes les initiatives et le boycott de toutes les démarches, y compris l’initiative de dialogue qui est censée être un des mécanismes civilisées qu’il y a lieu de valoriser ».

 C’est ce qu’a dit le Chef d’Etat-major, Ahmed Gaid Salah, dans son discours de ce mardi 23 avril. Celui-là même que certains ayant perdu leur bon sens, aveuglés par leur haine de tous ce qui n’est pas conforme à leur vision du monde, vendent comme le Messie, sauveur du peuple et de l’Algérie. 

A l’attention des manifestants…

Plus loin, Gaid Salah indique à destination des manifestants : « Il y a lieu également de mettre en garde contre ce phénomène étrange qui consiste à l’incitation à entraver l’action des institutions de l’État et d’empêcher les responsables d’accomplir leurs missions ».

Et d’avertir : « Ce sont là des comportements contraires aux lois de la République que ne peut tolérer l’Armée nationale populaire (…) ».

En l’occurrence, ce monsieur ordonne au peuple qui est sorti pour changer de Régime, de se plier à la donne qu’a prévu le même Régime pour le pays. Accepter l’offre du lifting que propose le Système FLN que le Général est chargé de sauver, et tout ira bien pour le peuple et le pays !

Une nouvelle étape vers le maintien du Système !

Un discours qui vient comme un nouveau pas franchi après les attaques contre les personnalités politique et de la société civile émergentes, la mise à l’écart de la Kabylie et les promesses d’éradiquer les « WLAD FRANÇA » (fils de la France), cette cible facile qui ne veut rien dire mais qu’aiment tellement certains esprit bourrés au discours nationaliste et religieux érigé en thèse politique par des hommes et des femmes politiques algériens qui tous vivent et font vivre leurs rejetons en France !

Un sujet que connaissent bien, entre autres, l’ex-ministre des moudjahidine, Mohamed Cherif Abbes et l’ex-Secrétaire Général du FLN Amar Saidani.  Le premier installé dans les Bouches-du-Rhône et le second à Neuilly-sur-Seine.


Lire aussi : Bensalah Président, Bedoui entouré d’une équipe de corrompus… Les ingrédients pour faire de Gaid Salah le futur sauveur !

Laisser un commentaire

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :