Bensalah Président, interdiction de manifester… Le système teste la résistance du peuple. A la « Révolution du sourire », le « coup d’Etat du sourire » !

Malgré la contestation, le système tente le tout pour le tout. Le président du Sénat, Abdelkader Bensalah le marocain a été propulsé Chef de l’Etat Algérien pour une durée de 90 jours, ce mardi 9 avril.

Un deuxième coup de poker que joue le Système pour tester la réaction de la Rue et le degré de sa détermination.

Il faut dire que le premier teste qui consistait à voir la réaction du peuple face à une instruction de premier ministre, Nouredine Bedoui d’interdire « toutes les marches et les rassemblements de la semaine, mise à part la marche de vendredi », donnait déjà des signes positif au Système. Aucune réaction notable.

La non-réaction face à cette mesure a donné du mou au Régime pour continuer sa marche en avant pour conserver le Pouvoir, accordant de petites concessions sous forme de slogans religieux et nationalistes accompagnant de grandes promesses au petit peuple tout en gardant le cap sur son seul et unique objectif : Mettre en place les pions qui lui garantissent sa pérennité.

Ben Salah président est un premier revers à la Révolution qui semblait pourtant bien parti. C’était sans compter l’apparition d’actes de  haine envers les femmes, les Kabyles et les personnalités de la mouvance démocratique, ainsi que ces revendications portant sur l’application de la CHARIA ou encore la libération de la Palestine chantant « FALESTINE CHOUHADA », l’Algérie n’ayant pas d’Histoire, ni CHOUAHADAS, si on en croit les petits algérois de la Grande Poste d’Alger !

A la révolution du sourire, le coup d’Etat du sourire…

Plusieurs commentateurs pensent que si le peuple n’opte pas pour un cran supérieur au sourire comme le blocage de l’économie à travers des grèves dans des secteurs stratégiques comme l’énergie et le transport, pour sur que ce sera avec le même sourire que la deuxième république sera construite par les mêmes qui ont ruiné le pays durant la première !


Lire aussi : Faire gaffe à la manip ! / Par Moncef Wafi

Un commentaire sur “Bensalah Président, interdiction de manifester… Le système teste la résistance du peuple. A la « Révolution du sourire », le « coup d’Etat du sourire » !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :