Ali Haddad : 200 millions USD de crédits sans garantis, ventes de Terres agricoles, 4 notaires convoqués par la GN !

Le deuxième volet de l’enquête menée par la brigade de gendarmerie de Bab Jdid est enclenché. Parmi les éléments révélés par la presse, ce mardi 9 avril : un crédit de 200 millions USD accordé sans garantis et  « le business de terres agricoles ».

Selon ce qui a été rapporté Ali Haddad a bénéficié d’un crédit de 200 millions USD sans présenter la moindre garantie. Cette colossale somme puisée des caisses du peuple était sensée financer une énorme aciérie dont les travaux ont été lancés en 2018 et qui devait être opérationnelle cette année 2019.

Basée à environ 30 Km de la ville d’Annaba, il s’agissait d’un partenariat signé en 2017 entre le groupe  ETRHB de Ali Haddad et l’italien Danieli  (classée parmi les trois plus grands fournisseurs de systèmes et équipements destinés à l’industrie des métaux). 

Avec une capacité de production théorique de 850 000 tonnes de rond à béton/an, Haddad était bien parti pour devenir le troisième acteur le plus important du marché du fer en Algérie après le géant turc Tosyali, et les qataris avec leur complexe sidérurgique de Bellara basé à Jijel.

Ventes de terres agricoles attribuées en concession

Autres éléments de l’enquête qui ont fuité : Ali Haddad a bénéficié de dizaines de milliers d’hectares de terrains à travers plusieurs wilayas. Pour l’heure, les milliers d’hectares recensés à l’ouest d’Alger et Tizi Ouzou ont été laissés de côté. Les enquêteurs se concentrent plus sur les terres agricoles dont a bénéficié Haddad dans le cadre de concession et qu’il a tout simplement vendu, alors même que la loi interdit leur vente ou location !

Parmi les terrains mentionnés : Des dizaines de milliers d’hectares de terres agricoles attribué en concession, dans le sud-ouest du pays (EL Bayadh), dans le cadre d’un investissement destiné à l’élevage bovin pour la production de viande et de lait, avec des partenaires Américains.

Or, non seulement l’investissement n’a pas été réalisé. Mais ces terres ont été vendues !

4 notaires dans le viseur des Gendarmes…

Partant des actes de ventes, quatre (4) notaires de la place dont les noms n’ont pas été communiqués, sont dans le viseur des enquêteurs de la gendarmerie de Bab Jdid. Ces derniers devraient prochainement être convoqué notamment pour expliquer comment des actes de vente de concession agricole ont pu être établis alors que la loi l’interdit…


Lire aussi : Menaces de mort contre Ali Haddad… Ses commanditaires veulent effacer les traces !

Un commentaire sur “Ali Haddad : 200 millions USD de crédits sans garantis, ventes de Terres agricoles, 4 notaires convoqués par la GN !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :