Démission de Bouteflika : Daoud, Dilem, Laalam, Said Djabelkhir… ont dit

L’annonce de la fin de 20 ans de dictature, de médiocrité aux commandes du pays ; 20 ans de règne animal dans lequel est entrée l’Algérie par le fait de ce conglomérat d’incompétents fortement corrompus. Plusieurs algériens ont commenté cette première victoire. Une bataille est gagnée. Tout reste à faire désormais !


Kamel Daoud

« Le Roi est mort. Et avec lui sa monarchie. Il nous reste le pays: dévasté par la corruption, le doute et les complots, détruit, dépossédé et volé mais vaste et généreux et que l’on va reconstruire. Il reste l’État à bâtir et les petits Bouteflika (s) à chasser dans chaque rouage des administrations, partis, syndicats. Il reste à libérer l’économie, l’initiative. La liberté et la justice à réparer. L’armée à défendre contre la tentation du politique et du tutorat. Il reste à se battre contre ceux qui se prennent pour les martyrs de la guerre d’indépendance, ceux qui se prennent pour Dieu ou son prophète et ceux qui se prennent encore pour des Bouteflika(s) locaux à a place du mort. Mais c’est une grande victoire: sur la peur, sur la paresse et sur le doute. »


 Amin Zaoui


Said Djabelkhir

« La démission de Bouteflika est désormais acquise. La vrai bataille commence maintenant. Et elle consiste a ne pas se faire voler la révolution pacifique et ses réalisations. Il faut rester vigilant à ce que le régime ne mue pas avoir avec de nouveaux visages. »


Dilem


La sœur de Amel Zanoune Zaouani


Une pensée à Massinissa,  aux héros du Printemps Noir et toutes celles et ceux qui ont eu à souffrir dans leur chair et leur âme du Régime Bouteflika …


Lire aussi : Bouteflika est mort : Qui était Narcisse ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :