Révélation explosive : Un décret présidentiel mettant fin aux fonctions de Gaid Salah rejeté par l’Armée !

Bien que des plus explosive, l’information a failli passer inaperçue. Ainsi selon le site TSA, la réunion qu’on tenue hier une dizaine de personnalités politiques très influentes en Algérie autour de la personne de Liamine Zeroual, l’ex-Président de la République portait essentiellement sur la reprise du contrôle de l’armée.

Selon des sources qu’il dit informées, le site indique que les présents auraient décidé de faire endosser au président de la République un décret mettant fin aux fonctions de l’actuel chef d’état-major, Ahmed Gaid Salah !

Cohérent dans sa médiocrité et son amateurisme,  le personnel politique de Bouteflika a tout simplement oublié un principe politique élémentaire qui surplombe lois et décrets : La Raison d’Etat.

Un concept bien maitrisé par le personnel de l’ANP qui n’a pas hésité à brandir à la face de ces incompétents ! Et l’Armé a tout simplement rejeté la démarche, invoquant deux raisons : « ses responsabilités constitutionnelle et la volonté du peuple ».

Du coup, ta paperasse…

Étaient présents :

Selon le site Algérie Part les personnes présentes à la réunion étaient :

  • Ahmed Benbitour,
  • L’ancien commandant de l’Armée de Libération Nationale Lakhdar Bouregaâ,
  • Un représentant officiel dépêchée par la Présidence de la République
  • Ainsi qu’un représentant désigné par le général Toufik, l’ex-patron influent du DRS.
  • L’ex-Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune
  • Ahmed Taleb Ibrahimi, l’ancien ministre de l’Éducation et des affaires étrangères

Algérie Part porusuit en indiquant que plusieurs autres personnalités dont des militants qui occupent des postes de responsabilité dans certains importants partis politiques ainsi que des activistes faisant partie de la société civile ont participé également à cette réunion qui s’est déroulée dans une villa à Bouchaoui, le domicile de Lakhdar Bouregaâ.

Quand le clan Bouteflika rêve de garder le pouvoir …

Au cours de cette réunion, outre la destitution de Gaid Salah, les discussions ont tourné autour de la feuille de route suivante : démission d’Abdelziz Bouteflika d’ici le 28 avril prochain. En second lieu, désignation de Liamine Zeroual pour présider une instance collégiale qui dirigera une période de transition nationale. En attendant, Ahmed Benbitour sera nommé Premier-ministre chargé de mettre en placer un gouvernement de transition en attendant l’organisation d’une nouvelle élection présidentielle.



Lire aussi :  150 ISTN, 20 mandats d’arrêt, avions privés interdits de vol ! TRACKERDZ promet une banque de données des fuyards…

Un commentaire sur “Révélation explosive : Un décret présidentiel mettant fin aux fonctions de Gaid Salah rejeté par l’Armée !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :