Innomedia, l’Agence de Com des Bouteflika convertie en officine de Trolling… Objectif : Une cyber-attaque pour casser la Révolution !

Bien qu’ils le nient, le neveu de Abdelaziz Bouteflika, Ahmed Karim Benmansour (fis de sa sœur Latifa Bouteflika), ainsi que son associé, Ryad Oussedik, (Fils de l’ex-vice-président du Comité olympique algérien Hamid Oussedik), tous deux heureux propriétaire d’«Innomedia-Novasup », sont directement accusé d’avoir aménagé des espaces dans leurs locaux pour mener une contre révolution.

Ainsi, parmi les accusations qui sont portées sur cette Agence de Communication qui  rafle tous les contrats d’affichage publicitaire du pays depuis 7 ans, le quotidien El Watan dans son édition de ce samedi 23 mars, évoque : des centaines de trolls recrutés afin d’infiltrer Facebook.

Il s’agit d’informaticiens, engagés pour mener une campagne sur les réseaux sociaux, en créant de faux profils et de fausses pages.

Objectif : Semer le doute chez les manifestants, en jouant sur la peur des gens et en lançant des «fake news» susceptibles de démobiliser les citoyens.

Selon ce que rapporte le même quotidien, des sources évoquent deux antennes d’opération, l’une en Algérie et l’autre au Luxembourg.

Juillet 2018, Quand Innomedia récupérait les  6000 espaces publicitaires d’Ad Display !

Dimanche 1er Juillet 2018, Mourad Hadj-Saïd, PDG de la société d’affichage urbain Ad Display, prenait la direction de la prison d’El Harrach. Plusieurs griefs avaient été retenus contre lui dont, « dilapidation, corruption ». En somme toute ces choses que politiques et hommes d’affaires font tous les jours en Algérie, mais qui reste un outil de chantage aux mains des seigneurs du pays.

C’est ainsi que le leader du marché de l’affichage publicitaire était sommé de laisser des marges de marchés au neveu de Bouteflika, Karim Benmansour. Notamment certains espaces (les plus rentables) à l’Ouest d’Alger. Chose que le PDG d’Ad Display a refusé.

Et comme une coïncidence bien heureuse pour le petit neveu de Bouteflika, vers le mois d’avril 2018, un des panneaux d’AD Display tombe et tue un homme à Ben Aknoun. Aucune expertise n’a expliquée pourquoi ce panneau est tombé. Mourad Hadj-Saïd parlait alors de sabotage.

Pour le reste de l’histoire, le patron d’Ad Display est en prison, et les 6000 panneaux publicitaires de l’entreprise ont été hérités par, entre autres, Innomedia-Novasup, le nouveau dieu des panneaux publicitaires.

Le Mektoub de Allah par lequel est béni le petit neveu du président Bouteflika, semble-t-il !


Lire aussi : Après les avoir menacée, des juges déposent plainte contre la femme du Général Belkecir… Bouchachi, Ait Larbi et Dabouz fortement sollicités !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :